Coup de gueule d’un jeune martiniquais en mal de réussite

Vues : 686

coup-de-gueule

A notre Martinique

Bonjour à tous,

Je viens à vous par cette lettre ouverte, car du bas de mon petit parcours j’en ai vu des vertes et des pourries, et j’ai croisé des « compatriotes » si tant est que l’on puisse se considérer comme compatriotes et pas comme des « Con patriotes » qui en ont vu autant si ce n’est pire.

N’avez-vous pas cette amère sensation que les institutions Martiniquaises font tout pour que les jeunes et moins jeunes restent dans leur situation actuelle, sauf si, on a  une connaissance ou le cousin de la sœur de l’ami du chien du jardinier de la grand-mère de la voisine de tel maire ou tel directeur ?

Pourquoi un jeune qui a des idées ne serait-il pas légitimes à l’entreprenariat ?
Une idée reçue sur le manque de crédibilité des jeunes Martiniquais, une crainte des Hautes Familles dirigeantes de l’ile de se voir dépasser par un « Ti Nèg Péyi », ou les politiciens qui sont employés par ces familles afin de mettre des bâtons dans les roues de leur con…compatriotes !

La seule espérance de réussite suprême d’un « Martiniquais de base » doit elle se cantonner à un poste sur le Port de Fort-de-France chez l’unique employeur GEMO, mais pour cela il faudrait que les Dockers soient les géniteurs officiels de la Martinique, oui car avoir un géniteur travaillant sur le port donne 98% de chance d’y entrer, mais bref je m’égare.

Pourquoi un jeune qui monte des dossiers d’aides aux entreprises ou aides à la gestion d’entreprise, doit essuyer des « Tchip an ti boug ki pa ni ayen pou fè kay li » ou encore des « Bétché’a/chinwa’a péké léséw fè sa » ?

Quel est le but de tous ces slogans, tous ces gens passant aux infos et autres strapontins médiatiques hurlant et vociférant leur passion pour le pays, leur amour des jeunes, leur envie de voir de l’entreprenariat ?

Comme  réponse à toutes ces questions je dirai comme a dit un grand sage un jour « Je suis trop noir » !

 


1 commentaires :

  1. Christophe L.

    Bon, écoutez, c’est insupportable de lire des choses de ce genre. Je comprends parfaitement qu’on puisse être exaspéré de ne pas atteindre ses objectifs, ou que l’on aspire à bien miejx que ce que l’on a jusqu’alors. Cependant, arrêtez de faire croire qu’il y a une cqste qui empêche aux jeunes d’entreprendre ou qu’on dénigre/n’accompagne pas les jeunes qui ont des idées, c’est FAUX.
    Si vous le souhaitez je peux vous orienter vers les bonnes personnes (en n’étant ni fils de, ni quoi que ce soit d’autre), mais il faut avant cela que vous ôtiez de votre esprit ces idées qui risquent de n’avoir pour seule conséquence que de vous ralentir dans votre réussite.

    Christophe L

Les commentaires sont fermés