Coupures d’eau inévitables en Martinique, malgré le retour des pluies : La situation jugée critique

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Le retour des pluies en Martinique n’a pas permis d’améliorer les ressources en eau potable jugées « critiques », rendant inévitables de nouvelles coupures et tours d’eau sur l’île, prévient la SME.

Elle fait état d’une «baisse significative » de la ressource en eau qui impactera la distribution d’eau potable sur l’ensemble du territoire. « Les pluies constatées ces derniers jours ne suffisent pas à pallier aux effets de la sécheresse qui crée une nouvelle tension sur la distribution d’eau potable », alerte la Société Martiniquaise des Eaux (SME) dans un communiqué.

« A ce jour, aucune interruption de la distribution n’a été réalisée mais des tours d’eau sont à prévoir en début de semaine prochaine si la situation se dégrade », prévient la SME. Un point de situation sera fait ce vendredi 26 juin, en fin de journée, afin de prévenir les usagers des quartiers qui pourraient être impactés.

Certaines communes du Nord connaissent déjà des interruptions et des tours d’eau pourraient être envisagés dans le Sud, précise la SME.

Sur le Nord de l’île, la situation est jugée « critique en plusieurs endroits », en raison de l’impact important de la sécheresse sur les sources péléennes.

« Depuis plusieurs jours, les communes de Basse-Pointe et Ajoupa-Bouillon sont impactées par des interruptions quotidiennes de la distribution en eau de 18h00 à 7h00 », relève la SME.

En accord avec la Collectivité Cap Nord et afin de permettre aux usagers de maintenir l’alimentation en eau nécessaire aux usages domestiques, une cuve de 2.000 m3 été mise à disposition des usagers de Basse-Pointe.

Dans le Sud, la ressource en eau continue de diminuer et le réservoir de 8.000 m3 de l’usine de Rivière Blanche à Saint-Joseph est « à nouveau vide ».

Plusieurs réservoirs, à Sainte-Luce, au Vauclin, au Marin et au Diamant sont « sous surveillance rapprochée », en raison des difficultés de remplissage envisagées dans la journée.