Covid-19 : Des chiens s’entraînent à repérer les porteurs du virus

Harlok comme d’autres canidés ont été choisis pour détecter la Covid-19. En Italie un projet est lancé depuis une dizaine de jours au Campus Bio-Medico. Dans cet hôpital universitaire dans la banlieue de Rome, on apprend aux chiens à détecter la présence du coronavirus dans la sueur humaine.  Des échantillons biologiques sont prélevés sur des patients malades du coronavirus soignés dans l’hôpital.

Six chiens appartenant à la société  SecurityDogs, participent au programme « Cov19Dog ». L’objectif de cet entraînement des chiens consiste à leur « faire reconnaître les composés organiques volatils caractérisant la Covid » affirme Silvia Angeletti, le directeur du laboratoire de l’hôpital. Les volontaires pour cette expérience donneront un échantillon de tissu avec leur sueur, et il sera posé dans une salle de test. Là il pourra être reniflé par les chiens de SecurityDogs.

Une fois que les animaux sont prêts, ils pourront détecter des cas positifs dans le centre de test drive-in de l’hôpital.

Avec la pandémie, des chercheurs ont lancé plusieurs essais avec des chiens à travers le monde, en Finlande, en Allemagne, en France et aux Emirats arabes unis.

Dorothée Audibert-Champenois – Facebook BLKNews – CNews Actus Page – Image