Covid-19 : Donald Trump appelle les Américains à la rébellion contre le confinement

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : ,

COVID19 : Plus de 38 000 morts aux Etats-Unis, Donald Trump menace la Chine et appelle la population à braver le confinement pour sauver l’économie américaine.

Depuis le début de l’épidémie, le nombre de décès aux Etats-Unis atteint les 38 664, selon le bilan samedi de l’université Johns Hopkins, dont le comptage fait autorité. Le nombre de cas de contaminations atteint les 732 197 depuis le début de l’épidémie.

Le President américain a déjà mis en garde la Chine contre d’éventuelles « conséquences » si elle était « sciemment responsable » de la pandémie de COVID19.

Un virus que des responsables Républicains soupçonnent de s’être échappé accidentellement d’un laboratoire de haute-sécurité à Wuhan ( Chine), épicentre de la pandémie.
Donald Trump tient la Chine pour responsable de la propagation de l’épidémie qui a mis à genoux l’économie américaine. Les Etats-Unis détiennent le record mondial de malades et de décès liés à la pandémie de Covid-19.

« Elle aurait pu être arrêtée en Chine avant qu’elle ne commence et elle ne l’a pas été », a accusé ce week-end le Président américain lors d’une conférence de presse.

Pour sauver l’économie américaine paralysée par les mesures de confinement pris par les États fédéraux, le Président américain a ouvertement appelé à braver le confinement, alors que plus de la moitié de l’humanité est confinée à domicile afin de limiter la propagation du Covid-19.
« Libérez le Minnesota! », « Libérez le Michigan! », « Libérez la Virginie », a-t-il tweeté. « Et sauvez votre formidable deuxième amendement. Il est assiégé! », a-t-il ajouté.

Faute de dispositifs de protection sociale et de travail, des millions d’Américains en majorité des Afro-américains et des Latinos sont jetés à la rue et contraints de se tourner vers les banques alimentaires.

De plus en plus séduits par les appels répétés de Trump, ils sont des milliers à manifester pour s’opposer au confinement et à défendre Donald Trump face aux démocrates qui veulent prolonger le confinement. Dans plusieurs Etats du pays, des milliers d’Américains descendent dans la rue, drapeaux des Etats-Unis en mains, sans aucun respect pour les mesures de distanciation. Ils défendent l’idée selon laquelle l’Etat n’a pas à s’ingérer dans leur vie.

Chauffés à blanc par les tweets postés par Donald Trump pour « sauver le deuxième amendement », en référence à leur droit à porter des armes, les manifestants ont poursuivi samedi leurs actions notamment au Texas, dans le Maryland et le New Hampshire.