Covid-19 : Edouard Philippe attendu lundi au Sénat sur l’état d’urgence et le déconfinement

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Le Premier ministre présentera lundi 4 mai devant le Sénat, « la stratégie nationale du plan de déconfinement » qui doit débuter le 11 mai. Mardi dernier, il avait présenté le plan qui avait été approuvé par les députés à l’Assemblée nationale. La prorogation de l’état d’urgence jusqu’au 24 juillet sera également examiné au Sénat ce lundi 4 mai.

Le projet de loi sera ensuite examiné à l’Assemblée nationale avec une adoption définitive dans le courant de la semaine. Il porte sur la mise en quarantaine et le placement à l’isolement, afin de lutter contre la propagation du virus, qui pourront intervenir « lors de l’arrivée sur le territoire national ».

La présentation du plan de déconfinement au Sénat sera suivie d’un débat et d’un vote.
« La déclaration du Premier ministre lundi sera différente » de celle de l’Assemblée nationale, a fait savoir le président du groupe LREM au Sénat, François Patriat. « Elle sera enrichie des consultations qui auront lieu avec les élus locaux, les forces vives et les syndicats (…). Ce sera une déclaration complémentaire qui apportera des éléments de précision supplémentaires », a-t-il expliqué à Public Sénat.

Pour le débat, chaque groupe disposera d’un temps de parole en fonction de sa représentativité, avec un seul intervenant : 9 minutes pour les groupes LR, PS et centriste, 7 minutes pour les groupes LREM, RDSE à majorité radicale, CRCE à majorité communiste et Indépendants.

Après la réponse du gouvernement, se tiendra une séquence de 15 questions réponses.
En fin d’après-midi, le Sénat enchaînera avec l’examen du projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire.

L’examen du texte se poursuivra en soirée et la nuit, « jusqu’à extinction des amendements ».
Il sera voté mardi après-midi. Il ira ensuite à l’Assemblée nationale, le vote des conclusions de la commission mixte paritaire députés-sénateurs étant d’ores et déjà fixé à jeudi en fin de journée au Sénat.