Covid-19 en Martinique : « Nous sommes sur une moyenne alarmante de 5 morts par jour » annonce Serge letchimy

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : , ,

Serge Letchimy, Président du Conseil Exécutif, Audrey Thaly-Bardol, Conseillère Exécutive en charge de la Santé et David Dinal, Président de la Commission Santé et Biodiversité, s’est rendu au CHU de Martinique ce jeudi 05 août. « Nous devons tous prendre conscience que nous allons vers une catastrophe sans précédent, et le chiffre de 5 morts par jour, va bientôt doubler ou tripler si nous n’agissons pas » a écrit Serge Letchimy dans un communiqué.

« Je me suis rendu à la morgue, et je peux vous affirmer une chose : Il n’y a plus de place. Certains corps attendent dans des sacs plastiques, car on ne sait où les mettre » poursuit-il. Il appelle la population à se faire vacciner pour freiner l’épidémie.

Ci-dessous, l’intégralité de son communiqué publié sur Facebook :

C’est avec une profonde émotion que je me suis rendu en ce jour au CHUM ( Centre Hospitalier Universitaire de Martinique ) avec Audrey THALY-BARDOL, Conseillère Exécutive en charge de la Santé et David DINAL, Président de la Commission Santé et Biodiversité.
Nous avons rencontré le Directeur Général du CHUM, Monsieur Benjamin GAREL, qui nous a guidé lors de cette visite.

Beaucoup de choses se sont dites durant ces derniers jours concernant la réalité de la situation sanitaire actuelle, j’ai donc voulu m’y rendre pour constater par moi même l’ampleur de l’urgence.

Le constat est le suivant, il y a eu 40 morts en début de semaine. Nous sommes sur une moyenne alarmante de 5 morts par jour. Des jeunes de 31 ans, de 33 ans, de 40 ans laissent par leur perte, des familles remplies de tristesse.

Je me suis rendu à la morgue, et je peux vous affirmer une chose : Il n’y a plus de place. Certains corps attendent dans des sacs plastiques, car on ne sait où les mettre.

Nous devons tous prendre conscience que nous allons vers une catastrophe sans précédent, et le chiffre de 5 morts par jour, va bientôt doubler ou tripler si nous n’agissons pas.

Face à cette situation , nous devons nous battre et faire bloc en optant pour la vaccination et le respect des gestes barrières et du confinement.

Je comprends les réticences et les positions de tous, mais si vous ne le faites pas pour vous, faites le pour protéger les autres. N’attendons pas de perdre des proches pour réagir.

L’heure est grave.

Nous allons intensifier nos efforts pour trouver des solutions rapides afin de soulager les soignants et les aider dans ce « combat quotidien ».
Individuellement nous sommes une goutte d’eau, ensemble nous deviendrons un océan qui vaincra ce virus. Faisons bloc.

Souhaitant témoigner son soutien total au personnel soignant à travers ce déplacement, la délégation de la CTM a échangé avec les syndicats, le conseil d’administration et la direction du CHUM sur les solutions d’urgence à mettre en œuvre.

La délégation a visité l’unité de soins COVID, dans le strict respect des protocoles en vigueur et avec le souci de ne pas perturber l’activité des soignants.