Covid-19 : Evacuation d’un patient vers le CHU de Martinique par un hélicoptère du Dixmude

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, Martinique
Mots clés :

Evacuation médicale d’un patient atteint de covid-19 vers le CHU de Martinique par un hélicoptère PUMA du porte-hélicoptères amphibie Dixmude.

Vendredi 24 avril 2020, à la demande des autorités préfectorales, un homme de 47 ans atteint de covid-19 et placé sous assistance respiratoire au centre hospitalier universitaire de Pointe-à-pitre en Guadeloupe (CHUG) a été transporté en urgence au centre hospitalier universitaire de Fort-de-France en Martinique (CHUM) par un hélicoptère PUMA de l’armée de terre embarqué à bord du porte-hélicoptères amphibie (PHA) Dixmude.

A 12h, le Préfet de zone Antilles réquisitionne, via l’état-major interministériel de zone Antilles (EMIZA), le commandant supérieur des forces armées aux Antilles pour contribuer à un transport de patient dans un état grave atteint du covid-19. L’état de santé de cet homme de 47 ans, actuellement hospitalisé au CHUG, nécessite sa prise en charge par le CHUM, unique hôpital des Antilles à disposer des compétences en oxygénation sous membrane corporelle (procédure ECMO). Ce type d’évacuation est régulièrement réalisé entre le CHUG et le CHUM mais c’est la première fois qu’elle est réalisée au bénéfice d’un patient du covid-19.

C’est l’hélicoptère PUMA de l’Armée de terre, positionné sur le PHA Dixmude, qui est le plus adapté à cette mission. Il est en effet spécialement équipé pour le transport des malades du covid-19 grâce à une grande capacité d’emport. Dès 14h50, il décolle du PHA Dixmude qui se trouve dans les eaux de l’île de Saint-Martin pour faire route vers le CHUG

L’état du patient nécessite une prise en charge particulière, aussi, en parallèle, l’hélicoptère Dragon 972, l’EC 145 de la sécurité civile décolle de Fort de France pour prendre en charge, au CHUM une équipe médicale et du matériel spécialisé. Un chirurgien, un médecin ECMO et un infirmier anesthésiste, avec leur matériel, sont indispensables au transport du malade.

A 15h30, le Dragon 972se pose au CHUG. Les médecins et le matériel sont débarqués afin de préparer le patient à son transport sous procédure ECMO. Vingt minutes plus tard, le PUMA se pose sur l’aéroport international du Raizet, en Guadeloupe, pour avitailler et se reconfigurer, en enlevant les réservoirs complémentaires, afin de recevoir le patient et l’équipe médicale civile de ce transport exceptionnel.

Trois heures plus tard, à 18h30, le patient est prêt pour son transport. Le PUMA l’embarque en moins de 10 minutes et quitte le CHUG en direction du CHUM, avec à son bord le patient sous ECMO et l’équipe médicale du CHUM pour un vol d’une durée d’une heure.
La configuration de l’hélicoptère PUMA a été spécialement aménagée pour le transport de patients covid-19, avec une étanchéité totale entre la zone de pilotage et le lieu d’accueil du malade et des soignants.

Le patient et l’équipe médicale rejoignent le CHUM à 19h40 et, après une escale technique de ravitaillement en carburant au pôle aéronautique étatique (PAE) du Lamentin puis un arrêt à l’aéroport de Guadeloupe pour récupérer son matériel déposé à l’aller, l’hélicoptère PUMA rejoint le PHA Dixmude. Il sera intégralement désinfecté en moins de trois heures par une équipe de spécialistes du 2e Régiment de dragons (RD) embarqués à bord du porte-hélicoptères, afin d’être de nouveau opérationnel pour une prochaine mission au profit de la population des Antilles.

La réactivité de l’ensemble de la chaîne opérationnelle et la coordination entre les différents acteurs étatiques ont permis de transporter le patient avec rapidité et en toute sécurité.