COVID-19: La barre des 5.000 cas franchie, Castex se rend en Guyane ce dimanche

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France, France, Guyane, Guyane
Mots clés :

Face à l’ampleur de l’épidémie en Guyane, le Premier ministre a décidé de se rendre sur place ce dimanche « avec la volonté de préparer la France à une éventuelle deuxième vague ».

Mardi 7 juillet, l’épidémie de coronavirus s’intensifiait en Guyane où 5.178 cas étaient recensés soit 124 cas de plus en 24 heures.

« Je vais dimanche en Guyane. En Guyane vous l’avez vu, ça se passe mal », a déclaré mercredi 8 juillet, Jean Castex sur RMC/BFMTV.
« Je viens dans le sens de la mission qui m’a été confiée, avec la volonté de préparer la France à une éventuelle deuxième vague mais surtout en préservant, la vie, la vie économique, la vie sociale », a-t-il ajouté.

Voisine du Brésil, la Guyane est particulièrement touchée par l’épidémie. Elle compte à ce jour 21 décès, 123 patients hospitalisés et 30 en réanimation. Les trois hôpitaux de Guyane ont annoncé dimanche avoir déclenché leurs plans blancs pour faire face à l’épidémie de coronavirus qui s’accélère.

Le gouvernement a par ailleurs nommé un « directeur de crise », le préfet Patrice Latron qui doit « rejoindre dans les meilleurs délais la Guyane ».
Plus de 130 réservistes sanitaires sont déjà arrivés en renfort en Guyane et sont « opérationnels dans les différentes structures médicales guyanaises ». Vingt-trois autres renforts ont été envoyés la semaine dernière, et 48 autres supplémentaires doivent l’être cette semaine.

Des personnels de santé ont été envoyés en renforts dont 20 personnes sont arrivées sur place cette semaine et 50 arriveront la semaine prochaine », a-t-on indiqué de source gouvernementale.

Le service de santé des Armées va également envoyer « 20 militaires » spécialisés dans la réanimation.