Covid-19 : La Guadeloupe enregistre 50 nouveaux cas en 48 heures, les rassemblements festifs de plage et de rivière sont à proscrire indiquent les autorités

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

50 nouveaux cas de covid-19 ont été enregistrés en Guadeloupe en 48 heures, ce qui porte à 367 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR, selon les données publiées par l’ARS ce mercredi 12 août.

En prévision du week-end du 15 août, les autorités conseillent à la population d’éviter les grands rassemblements festifs. Une partie d’entre eux a été annulée par les organisateurs, publics et privés. D’autres feront l’objet d’interdictions du fait de la situation sanitaire. Les rassemblements festifs de plage, à la rivière, en forêt, etc. sont donc à proscrire.

Voici le dernier bulletin de l’ARS Guadeloupe :

Depuis le dernier bulletin de lundi, nous dénombrons 50 nouveaux cas confirmés par tests PCR en 2 jours, ce qui porte à 367 cas confirmés cumulés en Guadeloupe. Ce sont 21 269 tests PCR qui ont été réalisés au total à ce jour, en Guadeloupe. 289 personnes sont déclarées guéries à ce jour.

Il y a actuellement 4 personnes hospitalisées dans le service de la réanimation du CHUG. Il s’agit de patients guadeloupéens. L’augmentation du nombre de patients en réanimation doit nous conduire toutes et tous à la plus grande vigilance : respect des mesures sanitaires, port du masque dans les lieux publics quand la distanciation physique ne peut être respectée.

Outre les lieux où le port du masque est obligatoire, lorsqu’on s’interroge sur l’opportunité de le porter, il faut utiliser la règle BCD

– B : Bondé (du monde à croiser)
-C : Clos (espace limité intérieur ou extérieur)
– D : Distance difficile à respecter Si à l’une de ces questions on répond qu’il est difficile de respecter la distanciation physique, il faut mettre le masque !

La campagne de dépistage en partenariat avec les communes partenaires, se poursuit avec ce jour et demain 13 août à Sainte-Anne et Baie-Mahault. Il est important de continuer de se faire dépister avec ou sans symptômes. Sur les cinq premiers évènements organisés, 770 prélèvements ont été réalisés sur les personnes volontaires. Le préfet et la directrice générale de l’ARS remercient de nouveau les maires des communes qui ont accepté cette démarche.
Une conférence de presse s’est tenue ce jour avec le préfet et la directrice générale de l’ARS afin de faire un point de situation sur l’épidémie de COVID-19 en Guadeloupe :

– En prévision du week-end du 15 août, les autorités conseillent d’éviter les grands rassemblements festifs. Une partie d’entre eux a été annulée par les organisateurs, publics et privés. D’autres feront l’objet d’interdictions du fait de la situation sanitaire.

– L’obligation de port du masque reste obligatoire dans les espaces publics clos pour les plus de 11 ans : centres commerciaux, administrations, lieux de culte, centres de vacances, hôtels… et à l’extérieur (certains lieux et rues aux Abymes et à Terre-de-Haut). Tous les maires ont été invités à faire part de leurs souhaits en la matière.

– Les rassemblements festifs de plage, à la rivière, en forêt, etc. sont à proscrire. Un cahier des charges élaboré avec l’intersyndicale de l’événementiel, l’ARS, le SDIS permet aux maires d’aménager les ERP (restaurants, bars) afin d’utiliser de manière responsable et raisonnable l’ensemble des espaces déclarés.
N° vert : 0 800 130 000