Covid-19 : Le Comité national contre le tabagisme préconise une distance de sécurité de 10 m autour des fumeurs

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés :

COVID19 – Le Comité national contre le tabagisme préconise une distance de sécurité de 10 m autour des fumeurs.

Le COVID19 se transmettrait par la fumée de cigarette au travers de particules sur lesquelles se fixent le virus, selon le Comité National contre le tabagisme (CNT) qui préconise une distance de sécurité de 10 m autour de l’usager.

« Concernant à la fois le tabagisme et le vapotage passifs à l’extérieur, les nuages de fumée et de vape produits sont détectés jusqu’à 10 mètres autour de l’usager. Dès lors que ces nuages sont potentiellement contagieux, une telle distance de sécurité doit être respectée », met en garde samedi le CNT dans un communiqué.

Son président, le Professeur Yves Martinet a dans la foulée lancé un appel : « Fumeurs, vapoteurs, pour vous et votre entourage, arrêtez le plus vite possible. Sinon, ne fumez pas et ne vapotez pas au domicile. Si vous sortez, sortez seul et à distance minimale de 10 mètres de toute personne et de toute habitation ».

Le CNT met en outre l’accent sur le fait que « les fumeurs infectés par le coronavirus sont des contaminateurs potentiellement majeurs de leur entourage par tabagisme passif, du fait de leur toux fréquente et de la présence dans la fumée de tabac de particules sur lesquelles se fixent les virus qui peuvent alors être inhalées par l’entourage ».

« Ces particules potentiellement contagieuses se déposent sur les meubles, tapis, vêtements … et sont à l’origine du tabagisme ultra-passif, par inhalation suite à leur relargage dans l’air et par ingestion, en particulier pour les petits enfants qui se lèchent les doigts », met en garde le CNT.

Idem pour les vaporateurs. « Les particules présentes dans la vapeur exhalée par les vapoteurs infectés par le coronavirus sont potentiellement porteuses du virus et peuvent être à l’origine de contaminations par vapotages passif et ultra-passif au même titre que pour le tabagisme », ajoute le CNT.