Covid-19 : Les Etats-Unis menacent la vie des Cubains, selon un haut responsable du puissant syndicat suisse, Unia

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe, Monde
Mots clés :

COVID19 -Les Etats-Unis menacent la vie des Cubains, selon un haut responsable du puissant syndicat suisse, Unia.

Le gouvernement américain « menace la vie des Cubains » en pleine pandémie de COVID19 et ce alors même que de nombreux pays réclament la levée de l’embargo US contre l’île, accuse Tony Mainolfi, responsable du puissant syndicat de travailleurs en Suisse.

Dans une lettre ouverte publiée dans La Tribune de Genève, le responsable de la branche bâtiment de l’Unia dénonce « l’acharnement du gouvernement des États-Unis contre Cuba » et l’accuse de « n’avoir aucune limite. »

« Dernier épisode en date, la prohibition faite aux entreprises états-uniennes de vendre des respirateurs pulmonaires à Cuba dans le cadre de sa lutte contre le Covid-19 », rapporte le responsable de l’Unia.

L’Unia est le plus grand syndicat en Suisse. Il est actif dans les secteurs de l’industrie, de la construction et des services privés. Il représente les intérêts de tous les travailleurs.

« Certaines entreprises fournissant ce matériel ont récemment informé le Ministère de la santé publique cubain de l’arrêt de toutes relations commerciales avec l’île », assure Tony Mainolfi dans les colonnes du journal suisse francophone, seul quotidien populaire d’importance sur le sol genevois.

« […] Ces entreprises ont fait savoir qu’elles étaient maintenant tenues d’appliquer les directives émanant des lois et dispositions établies par le gouvernement des États-Unis interdisant tout commerce avec Cuba », ajoute Tony Mainolfi.

Il fait remarquer que « ce nouveau durcissement intervient à un moment où les appels à la levée des sanctions unilatérales, mettant en grave danger les peuples dans cette période de crise sanitaire, sont toujours plus nombreux ».

Et d’ajouter : « Le gouvernement des États-Unis montre qu’il n’en a cure et que son objectif principal reste le même depuis soixante ans: mettre Cuba à genoux et punir son peuple d’avoir choisi de s’émanciper de sa domination. »

Il rappelle que l’île est très impliquée dans la lutte contre le COVID19 à travers le monde et demande « que cessent les agressions constantes des États-Unis à son encontre. »
« Aujourd’hui, les professionnels de la santé cubains sont présents dans 59 pays et apportent leur grand savoir-faire dans la lutte contre le Covid-19 », fait-il valoir.

Il rappelle enfin que Cuba est «un pays dont la souveraineté est reconnue » et dénonce les pressions contre l’île y compris par des organismes suisses dont
PostFinance, l’organisme financier de la Poste Suisse.

« Sur le plan Suisse, l’ONG médicale MediCuba (www.medicuba.ch) dénonçait récemment la décision de PostFinance de suspendre ses transactions financières vers Cuba et expliquait que cette décision compliquerait ses activités consistant à atténuer les effets du blocus sur le système de santé cubain. », rapporte le syndicaliste. « Une honte », dit-il « au moment où Cuba donne une nouvelle leçon de solidarité au monde! »

« On comprend que Cuba soit un «mauvais exemple» que les États-Unis souhaitent voir disparaître de la région », affirme-t-il.

« Cuba n’exporte que la solidarité et ne représente une menace pour personne », défend le syndicaliste qui rappelle que «les brigades médicales cubaines sont toujours les premières à répondre présent face aux urgences humanitaires, hier en Haïti suite au tremblement de terre ou pour lutter contre Ebola en Afrique de l’Ouest. »