Covid-19 : « Les territoires d’outre-mer seront au cœur de la stratégie de vaccination du gouvernement » annonce Sébastien Lecornu

Lors de sa dernière allocution télévisée, Emmanuel Macron a déclaré que la vaccination contre le Covid-19 en France, pourra démarrer “fin décembre-début janvier” pour “les personnes les plus fragiles”. Les « territoires d’outre-mer seront au cœur de la stratégie de vaccination du gouvernement » a annoncé Sébastien Lecornu su Twitter.

La vaccination en France débutera dès fin décembre a indiqué Emmanuel Macron mais elle ne sera pas obligatoire. “Je veux être clair je ne rendrai pas la vaccination obligatoire” a-t-il déclaré lors de sa récente allocution télévisée. Sur Twitter le ministre des Outre-mer a indiqué que « les territoires d’outre-mer seront au cœur de la stratégie de vaccination du gouvernement ».

« Nous mettrons en place cette stratégie en concertation que les préfets et les ARS vont ouvrir avec les élus locaux et les collectivités » a-t-il poursuivi.

« Dans un avis rendu le 9 juillet, trois instances scientifiques (Care, Comité scientifique, Comité vaccin Covid-19) proposent une stratégie vaccinale. Les cibles prioritaires peuvent apparaître dans plusieurs catégories à la fois, mais au total plus d’un tiers des Français sont concernés », rapporte le journal Les Echos.

La première cible, ce sont les « populations à risque d’exposition professionnelle », la deuxième, ce sont les « personnes à risque du fait de leur âge ou de leur état de santé », et la troisième cible, ce sont les « personnes vivant en situation de grande précarité ».

Et les scientifiques préconisent aussi d’étendre la vaccination aussi aux habitants des Outremer qu’ils ont baptisés «deuxième rideau ». Ils constituent une population de 2,8 millions de personnes.