Covid-19 : Moins de 6 % de Français infectés, une nouvelle vague épidémique est à craindre après le déconfinement

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, France
Mots clés :

Covid-19 : Moins de 6 % de Français infectés par le COVID19, une nouvelle vague épidémique est donc à craindre après le déconfinement à partir du 11 mai, prévient mardi l’Institut Pasteur.

Seuls 5,7% des Français, soit 3,7 millions de personnes, auront été infectés par le nouveau coronavirus au 11 mai, jour du début du déconfinement, un niveau jugé très insuffisant pour éviter une deuxième vague épidémique si toutes les mesures étaient intégralement levées après le 11 mai, selon des estimations publiées mardi dans un rapport de l’Institut Pasteur.

“Pour que l’immunité collective soit suffisante pour éviter une deuxième vague, il faudrait 70% de personnes immunisées. On est très en-dessous”, explique l’auteur principal de l’étude, Simon Cauchemez.

Par conséquent, “au sortir du confinement, si on veut éviter une deuxième vague importante, des mesures doivent être maintenues”, prévient-il.
La perspective d’un rebond de l’épidémie obligera à un déconfinement très progressif à partir du 11 mai, avait déjà prévenu le Premier ministre Édouard Philippe lors de son discours télévisé dimanche.

Il avait indiqué que les Français ne retrouveront “pas tout de suite et probablement pas avant longtemps” leur “vie d’avant”.

Le rapport de l’Institut Pasteur a été réalisé en collaboration avec l’agence sanitaire Santé publique France et l’Inserm. L’étude se base sur des modélisations mathématiques et statistiques.