« Covid-19 Nou pa ka joué » : L’appel à l’aide des praticiens du Syndicat Martiniquais des Hospitaliers

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Le Syndicat Martiniquais des Hospitaliers lance un appel sur les réseaux sociaux. Face à la 4ème ces médecins du CHUM craignent « le risque d’être submergés et de voir la mort l’emporter » écrivent-il dans un communiqué. « Pour limiter l’entrée de nouveaux variant sur le territoire, les voyageurs non vaccinés doivent s’isoler une semaine et ensuite se faire tester avant de lever l’isolement » poursuivent-ils. Ces praticiens recommandent à la population de respecter les gestes barrières et de se faire la vaccination.

Au vu de la forte augmentation de cas de covid-19 sur l’île, et de l’intensification des activités hospitalières, le CHU de Martinique a indiqué le lundi 12 juillet que le plan blanc a été réactivé, L direction de l’hôpital a indiqué devoir « recourir à des mesures exceptionnelles ».

Ci-dessous le communiqué du Syndicat Martiniquais des Hospitaliers  :

Appel des praticiens du Syndicat Martiniquais des Hospitaliers COVID-19 NOU PA KA JOUE
En ce début de quatrième vague épidémique, tout doit être mis en œuvre pour arrêter la transmission du COVID19.
Dans quel monde voulons-nous vivre? Un monde de peur, de suspicion ?

Un monde virtuel, médié par des écrans, sans contact. Une explosion des troubles du comportement et de l’obésité infantile. Un effondrement des capacités psychomotrices et cognitives des enfants et des personnes âgées isolées. Une suite ininterrompue de deuils qui vous arrachent une mère, un père, une fille ou un fils, un proche …

Des deuils, des morts évitables.
A chaque vague, encore et encore, les unités de réanimation et de soins critiques font face à ces afflux nouveaux. Toutes les capacités de soins sont impactées par cet afflux de malades COVID, au détriment de toutes les autres souffrances, de toutes les autres maladies.

Il est inacceptable de laisser consommer toutes ces ressources sanitaires par une seule maladie. Cette COVID19 prive nos patients habituels de moyens sanitaires qui, d’habitude, garantissent la sécurité des interventions difficiles, la gestion des accidents graves et les complications des maladies chroniques. Le risque d’être submergés et de voir la mort l’emporter est réel. Cela s’est souvent produit, dans le monde et certaines régions de l’Hexagone. Aujourd’hui, la Martinique détient le triste record du département le moins vacciné de France.

La 4ème vague est là. Nous laisserons nous submerger ? Quelques petits gestes de chacun pourraient éviter cela. Pour limiter l’entrée de nouveaux variant sur le territoire, les voyageurs non vaccinés doivent s’isoler une semaine et ensuite se faire tester avant de lever l’isolement.

Trois impératifs :

1/ Appliquer strictement les mesures barrières, porter un masque quand cela est nécessaire.
2/ Se faire vacciner. Pour être protégé et pour protéger ses proches.
3/ En cas de symptômes, ou de contact à risque, arrêter immédiatement ses activités, s’isoler puis se faire tester.

Aidez-nous !! Aidez vos parents et vos enfants !! Appliquez les mesures barrières !! Portez un masque !! Vaccinez-vous !!
ANSANM NOU PLI FO
Dr Yves Hatchuel Président SMH/AH/APH Dr Abdellcrim Benchikh El Fegoun Vice-Président SMH/AH/APH