Covid-19: Pas de vaccin avant 2021 « Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus »

« Nous allons devoir apprendre à vivre avec le virus », C’est sur ce constat qu’Edouard Philippe termine sa longue déclaration Covid-19, qui aura duré un peu plus de deux heures ce dimanche 19 avril 2020. « Une idée pas trop réjouissante », reconnait le premier ministre, car la population n’est pas immunisée. La circulation du virus a « été suffisamment restreinte pour qu’un nombre trop limité de personnes ait été en contact avec le virus ». Une bonne et une mauvaise nouvelle en même temps.

Après avoir détaillé et expliqué les objectifs à atteindre pour entamer le déconfinement prévu dès le 11 mai, Edouard Philippe a tenu a évoquer avec une certaine franchise, l’après déconfinement : « La population n’est pas immunisée, nous n’aurons pas de vaccin tout de suite, rien à un horizon raisonnable avant 2021 et peut-être un peu plus loin ». D’autre part, en dépit des nombreuses recherches depuis l’apparition du nouveau Coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, il n’y a pas de traitement efficace « démontré ou connu, même si les scientifiques et médecins sont déterminés et optimistes sur leur capacité à trouver un traitement ». Et,Edouard Philippe note qu’aujourd »hui et dans un « avenir proche en tout cas » il n’y a pas encore de traitement connu pour lutter contre l’infection due au nouveau coronavirus.

Conclusion, c’est la prévention qui va être déterminante dans la façon dont nous allons vivre après le confinement, donc vivre avec le virus, a encore répété Edouard Philippe avant de laisser le micro à Olivier Véran, le ministre de la santé..

En rappel, le premier ministre a évoqué les trois éléments essentiels pour « pouvoir » vivre avec le Covid-19 : Le respect des gestes barrières, absolument essentiels. Ensuite, ce sont les tests virologiques, il faudra tester vite et massivement tous ceux qui sont susceptibles de le porter, tous ceux qui présentent des symptômes. Et enfin, troisièmement, il s’agira d’isoler les porteurs du virus pour avoir une politique complète de prévention.

C’est sur ces trois éléments que le gouvernement préparera le plan de déconfinement qu’il présentera prochainement aux français de l’Hexagone et des Outre-mer.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture image C’news Actus Dothy