Covid-19 : un assouplissement des mesures en Guadeloupe

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe, Martinique
Mots clés :

Le Préfet de Guadeloupe, Alexandre Rochatte, a annoncé la levée de certaines restrictions qui avaient été mises en place pour endiguer l’épidémie de covid-19. Notamment « le motif impérieux » pour se rendre en Martinique.

En dépit de la baisse du nombre de contaminations en Guadeloupe, l’Agence Régionale de Santé rappelle qu’il est impératif de rester vigilants.

A l’approche des fêtes de fin d’année, les autorités sanitaires craignent, en effet, une nouvelle vague de l’épidémie sur notre territoire.

« Nous allons renforcer les contrôles à l’aéroport, pour vérifier que les personnes ont bien leur test à l’arrivée » précise Valérie Denux, Directrice de l’ARS.

Par ailleurs, afin d’éviter « les contaminations intrafamiliales », il est recommandé de se rendre au restaurant où les règles sont plus strictes.

« Continuons à respecter les gestes barrières, surtout avec nos proches venus de l’hexagone où le virus circule encore très activement » explique le Préfet.

Plus de motif impérieux vers la Martinique

Aussi, l’arrêté portant sur les mesures sanitaires reste en vigueur jusqu’au 6 janvier prochain. Comme la fermeture des bars et discothèques.

Toutefois, comptant sur la responsabilisation de chacun, Alexandre Rochatte a décidé de l’assouplissement de certaines d’entre elles.

Les plages, par exemple, seront à nouveau accessibles tout la journée et ce jusqu’à 19h, sauf les week-ends et les jours fériés.

Les pique-niques à la plage et à la rivière seront désormais autorisés à la mi-journée, mais uniquement pendant la semaine.

Et puis, à partir du jeudi 10 décembre, il ne sera plus obligatoire de justifier d’un motif impérieux, pour voyager entre la Guadeloupe et la Martinique.