Crash A320 : le copilote qui a volontairement fait chuter l’avion était dépressif

Vues : 1

Hier c’était l’incompréhension la plus totale lorsque le procureur de la République de Marseille, a livré les premiers éléments de l’enquête sur la crash de l’airbus A-320 de la compagnie GermanWings.

Selon les enregistrements de l’une des boites noires, le copilote allemand de l’Airbus A320, Andreas Lubitz, âgé de 27 ans, est désormais soupçonné d’avoir délibérément précipité l’avion sur une montagne dans les Alpes françaises et provoqué ainsi la mort des 150 passagers à bord.

Quatre jours après le crash le quotidien allemand «Bild» affirme qu’ Andreas Lubitz était en proie à la dépression.

Toujours selon le journal allemand, il aurait fait une pause dans sa formation de pilote afin d’être placé dans un établissement psychiatrique en 2009 et qu’il aurait été sujet à des crises de panique. Une information confirmée par des proches selon Europe 1.

Durant sa formation, il aurait été jugé dans l’incapacité de voler,  car trop faible psychologiquement. Sa licence comportait d’ailleurs la mention SIC, signifiant qu’il pouvait voler mais devait bénéficier d’un suivi médical.

Le centre médical de Lufthansa a confirmé cette information quelques heures seulement après que le patron de la compagnie a déclaré que le copilote était «100% apte à voler» et qu’il avait réussi tous ses tests psychologiques.

Par ailleurs, le parquet de Düsseldorf a annoncé que le copilote avait caché à son employeur qu’il était en arrêt de travail le jour de l’accident. Une découverte faite par les enquêteurs lors d’une perquisition effectuée ce jeudi au domicile d’Andreas Lubitz.

Andreas Lubitz était originaire de la commune de Montabaur. Il vivait chez ses parents.

Photo : Facebook