Crash d’un avion sur l’île de la Dominique : deux passeports et une sacoche vide ont été retrouvés

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe, Guadeloupe
Mots clés :

Un aéronef, modèle Piper type PA 28, s’est abîmé en mer ce dimanche 16 février 2020 aux alentours de 19h00, alors qu’il venait de décoller de l’aéroport Charles Douglas de la Dominique et se dirigeait vers la Guadeloupe. Les recherches ont repris à 6h00 ce matin. A 7h30, les personnels du Dragon 971 ont retrouvé en mer un sac à dos avec le passeport de deux des occupants et une sacoche vide.

L’avion fait partie de la flotte de l’aéro-club « Les ailes Guadeloupéennes ». Quatre personnes se trouvaient à son bord, un couple de 55 ans avec leur fils mineur de 16 ans, ainsi qu’un homme de 40 ans. Tous sont des ressortissants français.

Les secours ont été immédiatement déclenchés. Ils sont dirigés par le CROSS Antilles-Guyane. L’héli- coptère de la sécurité civile Dragon 971 et un patrouilleur de la police maritime dominiquaise se sont di- rigés immédiatement sur la zone du crash.

La vedette SNSM de Pointe-à-Pitre, le navire de passagers Viking Sea ainsi que le voilier de plaisance Ensor ont également été associés au dispositif de recherche.

Les recherches se sont poursuivies jusqu’à 3h00 du matin. Elles ont été suspendues à cause de mau- vaises conditions climatiques.

Les recherches ont repris à 6h00 avec le patrouilleur La Combattante de la Marine nationale, la vedette SNSM de la station de Basse-Terre, l’hélicoptère Dragon 971 et un patrouilleur dominiquais.

L’hélicoptère Dragon 972 et l’avion C26 de la Barbabe participent également au dispositif de recherche. La vedette SNSM des Saintes renforcera ce dispositif en fin de matinée.

Avec une mer forte et un temps couvert, les conditions de recherche sont difficiles.

A 7h30, ce matin, les personnels du Dragon 971 ont retrouvé en mer un sac à dos avec le passeport de deux des occupants et une sacoche vide portant l’indicateur radio de l’aéronef.

Photo d’illustration : « Les ailes Guadeloupéennes »