Alfred Marie-Jeanne demande la réouverture dès maintenant des restaurants et propose un « chanté nwel lakay zot »

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

C’était lors de la conférence de presse de la Collectivité Territoriale de Martinique, organisée chaque semaine en ligne, pour cause de confinement. Dans son introduction, le président du conseil exécutif a demandé la réouverture des restaurants dès à présent, et ce avant la date du 10 décembre : « La régression du taux d’incidence de la contamination par le coronavirus, impose aux autorités de santé une révision des mesures mises en place ».

Cependant, les mesures de distanciation, sans lesquelles les progrès réalisés seraient inopérants, doivent être maintenues.

Alfred Marie-Jeanne a aussi suggéré un concept innovant : un « chanté nwel lakay zot »
« Nous aurons certes un Noël moins traditionnel, mais c’est l’effort à faire pour protéger nos proches. C’est en ce sens que j’ai proposé une opération « chanté nwel lakay zot » en partenariat avec des chaines de télévisions, pour vous permettre d’apprécier à domicile nos traditionnels cantiques.

J’attire l’attention sur le débat désormais ouvert sur la prochaine campagne de vaccination. Celle-ci devra se faire dans la plus grande transparence sanitaire. Tous les outils d’information démocratique devront être mobilisés pour que nous n’ayons pas à subir, passivement »

Le président du Conseil Exécutif est aussi revenu sur la plénière des lundi 30 novembre et mardi 1 er décembre 2020 avec des rappels importants à ses yeux.

« Au-delà des débats parfois amphigouriques, il faut retenir que les dispositifs proposés par le Conseil Exécutif ont été adoptés, notamment ceux, en solidarité avec les familles sinistrées, suite aux récents glissements de terrain , en direction des communes, pour les aider à mettre en œuvre leurs travaux de réparation de voiries et de bâtiments endommagés,
en soutien du secteur économique, d’une part pour les entreprises ayant une obligation de fermeture suite à ce 2ème confinement, et d’autre part, pour accélérer leur digitalisation

Toutes ces nouvelles mesures votées par l’Assemblée représentent un budget supplémentaire de 58 500 000 €.

Concernant la rupture de la canalisation de la conduite d’eau à Fonds Saint Jacques sur la RN1, j’informe que les travaux que j’ai diligentés sont terminés dans les délais. Maintenant, il revient aux organismes chargés de la distribution de rétablir l’approvisionnement. »