Daniel Marie-Sainte : « Il faut dire non aux complots »

daniel-marie-sainte

Par Daniel MARIE-SAINTE, Conseiller Exécutif de Martinique, Porte-parole du Conseil Exécutif :

« Dans la dernière partie la séance plénière de l’Assemblée de Martinique, du vendredi 17 Mai 2019, j’étais chargé de présenter des projets de financement de partenaires pour la réalisation de programmes de formations professionnelles en faveur des jeunes demandeurs d’emploi les plus défavorisés.

C’est ce moment qu’ont choisi les élus de l’opposition néo-ppm, auxquels se sont joints quelques élus de la liste « Gran sanblé » pour quitter la salle de délibération dans le but que les conditions de quorum ne soient plus assurées!

Leur objectif était de bloquer la CTM puisque, sans quorum, l’Assemblée ne peut plus prendre de décisions !

Ces quelques élus de la liste « Gran sanblé », liste qui était pourtant conduite par Alfred MARIE-JEANNE, lors des élections à la CTM de Décembre 2015, cherchent à le déstabiliser, voir à le renverser !

Pour cela, ils sont prêts à la collusion avec élus néo-ppm, comme ils l’ont fait à plusieurs reprises au cours de cette séance plénière.

Poursuivant leur complot, en faisant disparaître le quorum, ils ont privé de financement plusieurs organismes de formation dont la fonction principale est d’accueillir les jeunes en difficulté.(Voir liste ci-dessous) !

Mais la parade a été trouvée, le Président de séance, Yan Monplaisir, en application du Règlement de l’Assemblée, a suspendu la réunion et a annoncé qu’elle reprendra dans un délai de 3 jours francs, soit le Mardi 21 Mai 2019 à 9 h 30 !

L’Assemblée pourra alors délibérer même si le quorum d’élus présents n’est pas atteint !
Je tenais à dénoncer ces déplorables manœuvres !
Le 19 Mai 2019
Daniel MARIE-SAINTE »