Daniel Marie-Sainte : « La télé publique pratique la CTM bashing »

Rédigé par : admin, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

« La télé publique pratique la CTM bashing »  par Daniel Marie-Sainte, Conseiller Exécutif de Martinique, en charge des infrastructures :

Une fois de plus, lors du journal de 19 h du mardi 25 août 2020, un « journaliste » de la télévision publique Martinique 1ère met en cause la CTM, sans enquête sérieuse ! Il a laissé entendre que la CTM avait mal reçu la victime d’un accident survenu sur la voie publique !

Les faits sont les suivants, le 18 août 2020, un automobiliste, circulant sur la RD 18, au niveau de la Gendarmerie de Rivière Pilote, situé au quartier Pomponne, est victime de la chute d’un arbre, planté sur le terrain de ladite Gendarmerie.
Son véhicule est endommagé.

Le 24 août, cet automobiliste a pris contact, par téléphone, avec les services de la CTM, pour demander réparation au prétexte qu’il circulait sur une route départementale.
Il a immédiatement été rendu destinataire du mail suivant :

« Objet : Votre sinistre du 18 aout 2020 – Rivière Pilote
Bonjour,
Suite à notre entretien téléphonique ce jour, je vous prie de bien vouloir nous transmettre à l’adresse mail ci-dessous, tout document nécessaire à la prise en compte de votre dossier.
Nous déclarons votre sinistre auprès de notre assureur et restons en attente du rapport d’expertise et de l’évaluation chiffrée de votre assureur. »(Fin de citations) !
Le même jour, il a été demandé aux services de la Direction des routes de la CTM d’effectuer une enquête sur le terrain.
La visite de lieux du sinistre, par les techniciens de la CTM, s’est effectuée en présence de représentants de la gendarmerie et de la police municipale de Rivière-Pilote.

Par la suite, le rapport suivant nous a été adressé :
`
« SITUATION EXPOSEE :
Suite aux entrevues et discussions avec la gendarmerie, le responsable du service d’élagage de la mairie de Rivière-Pilote et la CTM, une rencontre a pu se faire sur le lieu du sinistre pour déterminer à qui revenait la responsabilité vis à vis de cet incident survenu le 18/08/2020.
Après vérification sur le terrain muni du plan cadastral fourni par la mairie, compte tenu du numéro de parcelle d’où le 703 appartenant à la gendarmerie il a été déduit que cette responsabilité revenait à l’ETAT qui donc la gendarmerie de Rivière Pilote, par l’ensemble des administrés présents. » (Fin de citations) !

C’est donc à l’État, propriétaire de l’arbre qui devra prendre en charge les frais de réparations du véhicule sinistré !
Telle est la conclusion à laquelle aurait abouti le « journaliste » de Martinique 1ère, s’il avait correctement fait son travail !

Mais, il a, hélas, préféré se livrer à un jeu très à la mode dans cette période préélectorale : mettre sur le dos de la CTM tous les malheurs subis par les martiniquais.
En conclusion, à l’occasion de la survenue de cet accident dont a été victime cet automobiliste, je rappelle à tous les propriétaires des terrains riverains d’une route qu’ils sont responsables de l’entretien des arbres qui y sont plantés !
Le 9 septembre 2020
Daniel MARIE-SAINTE
Conseiller Exécutif de Martinique
En charge des infrastructures