De Toto Bissainthe à Christiane Taubira, les muses de la comédienne Cynthia Saint-Fleur sont caribéennes

Vues : 290

Cynthia Saint-Fleur est une comédienne franco-haïtienne, une inconditionnelle de Christiane Taubira, vous la verrez désormais, dans l’ombre de l’ancienne Garde des Sceaux. La comédienne est une « Ch’ti » à l’antillaise. Elle est née et vit à Lille dans le Nord-Pas-de Calais, où vivent ses parents haïtien et métropolitain.

20160508_181002

Son histoire avec Christiane Taubira, démarre par hasard. On lui pose la question de savoir, qui elle aimerait incarner sur les planches, au théâtre?  Le déclic prend du temps et tout devient une évidence pour Cynthia Saint-Fleur!

20160508_195534

A ce moment, Christiane Taubira a encore un poste régalien. Elle est la numéro trois au Gouvernement avec le portefeuille de la Justice.
La Ministre se heurte aux décisions du Premier Ministre, Manuel Valls et du Président de la République, François Hollande. Nous sommes en Février, La Déchéance de Nationalité fait débat dans la classe politique en France et défrise la femme de gauche qui tient bon malgré les tensions à Matignon comme à l’Elysée. Christiane Taubira a des valeurs et des principes qu’elle veut préserver et la femme de Guyane garde la tête bien haute, n’en déplaisent à ses détracteurs.

20160508_201246

C’est cette grande figure guyanaise qui force l’admiration de la métisse franco-haïtienne Cynthia Saint-Fleur.

Elle commence alors à étudier le comportement de Mme Taubira. Elle visionne et détaille ses interventions à l’Assemblée Nationale. Cynthia est séduite et rassurée. Son travail d’artiste prend forme à partir de ce moment, elle explique « Je commence à lire ses textes, Mes Météores, Murmures à la jeunesse et les autres livres ».

20160508_181037

Ce dimanche 9 mai, elle a une première occasion de rencontrer sa muse, Cynthia quitte le Nord et elle passe deux jours à Paris. Grâce à son amie Yasmina Ho-You-Fat, elle peut enfin, se rapprocher de Christiane Taubira. Au Pitt Pawol, dans le 7ème arrondissement l’écrivain-députée est invitée pour ses « mémoires » qui retracent le parcours parlementaire de la Loi du 10 mai votée en 2001. Un texte de loi qui porte son nom, la Loi Taubira, qui reconnaît l’esclavage et la traite comme crimes contre l’humanité.
Des extraits de «  Mes météores : combats politiques au long cours » sont lus par deux excellentes comédiennes Mylène Wagram et Yasmina Ho-You-Fat. Christiane Taubira est au premier rang et Cynthia à quelques rangs derrière. Elles sont toutes les deux réunies mais ne se connaissent pas encore. Plus pour très longtemps.

cynthia saint-fleur

En attendant Cynthia nous raconte son parcours. Comédienne formée durant 5 ans au Conservatoire d’Art Dramatique de Roubaix. En fin d’études théâtrales, la future comédienne présente un grand texte de Jean Métellus : « Anacaona », l’occasion pour elle de rencontrer l’écrivain haïtien, un grand ami de son père. A l’époque, elle est émue de le revoir. La jeune femme se souvient de la pièce de théâtre « Anacaona » jouée par Toto Bissainte, mise en scène par Antoine Vitez et présentée à Chaillot en 1985, Cynthia avait 5 ans. Elle découvrait l’histoire de cette femme haïtienne Anacaona, dernière Reine d’Haïti, résistante, face aux derniers colons espagnols.

toto

Aujourd’hui, Cynthia  Saint-fleur comédienne aguerrie, termine une série de représentations de la pièce « Les Monologues du Vagin » à Lille. La jeune comédienne participe aussi à des mises en scène dans lesquelles elle joue également. C’est le cas pour le rôle de Joséphine Baker, la lecture théâtrale de « Visages de femmes, Papalagui » est tiré du texte de Jean Météllus, le poète, essayiste, romancier haïtien est mort en 4 janvier 2014.
Cynthia aime les textes d’hommes ou de femmes « porteurs de sens« , qui mettent en avant la femme caribéenne, la femme noire.

13147815_660636240742335_554524963213515306_o

Comme beaucoup d’artistes issus de la diversité, elle se désole, sans avoir une posture victimaire dit-elle, de ces problèmes de visibilité : « C’est une réalité. Quand on m’appelle pour des rôles, ce sont toujours les mêmes. Alors, ce sera une infirmière, une esclave, quelqu’un en difficulté sociale. Les rôles majeurs sont très rarement donnés à des personnes de couleur ». Le constat est fait Cynthia parle de cette non représentation des noirs aux Producteurs qu’elle rencontre parfois. Pour la jeune comédienne la France « va mal », elle ne reconnaît pas les talents des Noirs dans l’Art dramatique. Elle n’est plus surprise de la « fuite des comédiens » de couleurs vers l’Angleterre ou les États-Unis, à cause de cette discrimination.

Pour l’heure, elle ouvre un grand chantier qui a l’air de la séduire. Interpréter au cinéma ou sur les planches le rôle de Christiane Taubira.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois – Photo Dothy A-Ch/Facebook Cynthia Saint-Fleur

Cynthia nous dit pourquoi cette brillante oratrice, femme militante et si cultivée l’intéresse, écoutez là au micro de Dorothée Audibert-Champenois :