Déboulonnage statues en Martinique : plusieurs gardes a vue ce mardi

Plusieurs réactions ont fait suite à l’interpellation de personnes soupçonnées par la justice d’avoir pris part au déboulonnage de plusieurs statues en Martinique il y a bientôt deux ans. C’est une nouvelle étape dans l’enquête qui a été ouverte.

Les gendarmes sont intervenus tôt ce mardi matin chez au moins trois personnes militantes qui se disent anti colonialistes.

La justice leur reproche d’avoir participé au déboulonnage de statues de Victor Schoelcher le 22 mai 2020, à Fort-de-France et à Schoelcher.

C’est l’ enquête qui se poursuit assortie de perquisitions.

Des images de réseaux sociaux ont montré notamment Alexane Ozier Lafontaine emmenée par les gendarmes.

Le Komité 13 janvié 2020 « dénonce fermement cet acharnement contre celles et ceux, militants, qui dignement s’opposent à la politique coloniale et l’empoisonnement de notre peuple au chlordécone et autres pesticides ». Il appelle à réagir fermement avec le K13J2.

Culture Egalité réagit également :