Décès de « Mannan, Papa la loi » : les gendarmes lui rendent un grand hommage

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

« Mannan, Papa La Loi » est décédé la semaine dernière à l’âge de 85 ans. Toujours habillé en gendarme, il avait pris l’habitude de réguler la circulation dans les rues du Moule, pendant de nombreuses années. Emmanuel Fulbert de son vrai nom,  était connu de tous dans la commune. Les gendarmes lui rendent un grand hommage sur Facebook :

« Mannan Papa la loi, le gendarme dans l’âme…

Les yeux se sont fermés une dernière fois, mercredi dernier, pour « Mannan, Papa la loi », Emmanuel Fulbert, de son vrai nom, est décédé à l’âge de 85 ans.
Un dernier regard posé sur son rêve le plus cher, celui de devenir gendarme à la Compagnie du moule, dont il était originaire.

Un rêve dont il s’est fait réalité, investi d’une mission de sécurité, entièrement dévoué à « ses collègues de travail » de la Compagnie de gendarmerie du moule, auxquels il se faisait fort de remettre régulièrement sa grande liste de plaques d’immatriculation collectée.
Personnage atypique … ni réserviste, ni gendarme de carrière…populaire auprès des riverains du Moule, son uniforme, unique, le distinguait, mixant parfois les grades de sous-officier et d’officier aux écussons multiples.

« La loi, c’est la loi ! Appliquer la loi ! » étaient ses maîtres mots, avec un goût prononcé quant à la sécurité routière, où le visage sérieux, il constatait l’usure des pneumatiques, les stationnements, usant alors de son sifflet…pour laisser ensuite éclater son rire…
Sa gentillesse le rendait attachant. Au fil des années, il était devenu « l’ami des brigades », tous services confondus… Nombreux sont les gendarmes du Comgend Guadeloupe, d’ailleurs, qui depuis plus de trente ans, ont croisé son chemin, lui offrant alors écussons, grades et autres au collectionneur qu’il était.

Il n’en abusait pas ! Au contraire, il s’en valorisait… Fier de les porter, sur sa tenue ainsi personnalisée !

Une « amitié » gendarmique, s’est éteinte mercredi dernier.
Camarades de la Compagnie du Moule, délégation d’anciens gendarmes, Comgend Guadeloupe, l’ont ainsi honoré pour son dernier rendez-vous.
Sa famille, ses amis présents, sous le ton de la Marseillaise, lui ont alors donné le dernier coup de sifflet…

Une âme de gendarme venait de s’envoler…
Sincères condoléances à ses proches.