Décès de Marvin Fabien, artiste Dominiquais qui résidait en Martinique

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe, Martinique
Mots clés :

Il ne verra pas le montage final de ses œuvres à Fort de France et il n’aura pas l’occasion de savourer l’enthousiasme du public venu visiter l’exposition qui leur est consacrées, ni d’échanger avec ceux qui aurait souhaité mieux comprendre le plasticien. Marvin Fabien est décédé en pleine force de l’âge, 42 ans.

Un coup dur pour le monde de l’art caribéen. Diplômé de l’Institut Régional d’Arts Visuels (IRAV) le jeune Dominiquais, résidait en Martinique. Dominiquais mais le jeune artiste se sentait profondément caribéen avec tout ce que cela implique comme ouverture et besoin de voir l’autre et découvrir ce qu’il fait. En dehors de l’art plastique, il était aussi auteur compositeur.

Une exposition posthume sera proposée par Tropiques Atrium en ses murs à La Véranda comme un hommage à Marvin Fabien.

Les responsables de Tropique Atrium ont fait part de leur tristesse à travers ce communiqué.

« A l’heure où s’achève le montage de son exposition, nous apprenons le départ « au pays sans chapeau » de Marvin Fabien, fauché brutalement par la maladie, à l’âge de 42 ans.
Diplômé de l’Institut Régional d’Arts Visuels (IRAV) ce jeune Dominiquais, résidant en Martinique, y a laissé l’image d’un étudiant généreux, curieux et agréable. Il incarnait l’artiste complet, sans barrières esthétiques et techniques.

Doctorant en art et musicien-compositeur, il développe une création artistique multimédia qui questionne la Caraïbe, son identité, ses pratiques culturelles et populaires, à travers des performances, le mixed media ou des installations digitales développant parfois l’interaction avec le spectateur.

Ce jeune talent s’est produit dans plusieurs manifestations internationales en Martinique, aux Etats-Unis et dans la Caraïbe, suscitant un vif intérêt et nouant des collaborations avec d’autres artistes.

L’exposition Caribbean bodies: of shining fragments qui sera prochainement présentée à La Véranda devient alors un ultime hymne à la riche et complexe Caraïbe. Cette exposition dont Marvin Fabien a suivi chaque étape à distance, résume bien son propos artistique : résolument caribéen, ouvert et plein de fraîcheur. A l’image de cette vitalité caribéenne qui ne cesse de surprendre le Monde.

Tropiques Atrium Scène nationale salue la mémoire de ce talent et exprime sa pleine solidarité et son profond soutien à sa famille et à ses proches ».