Décès de Michel G Traoré : Témoignage de Martinique 1ère

Vues : 147

Suite au décès de leur collègue Michel Traoré ce lundi 24 juin, la Direction de Martinique 1ère ainsi que l’ensemble du personnel de la chaine public, adressent ses sincères condoléances à toute la famille du réalisateur, décédé hier d’une crise cardiaque à l’âge de 60 ans.

C’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris le décès brutal de notre collègue et ami Michel Traoré Major de l’IDHEC, Institut de Hautes Etudes Cinématographiques (FEMIS), il a su en tirer le meilleur pour le mettre en exergue dans son métier de réalisateur.

A travers son film de fin d’études « Musique au rez-de-chaussée des nègres », il a su redonner foi à toute la communauté antillaise. Michel avait le sens de l’honneur et de l’amitié, il a toujours tenté d’être le meilleur, que ce soit dans ses études d’espagnol ou dans ses études de cinéma.

En juillet 1982, le Service Public l’a sollicité et il a eu l’occasion de gérer plusieurs productions audiovisuelles comme la mise en place des émissions quotidiennes de proximité. Toujours en gardant un oeil sur la réalisation et toujours soucieux de la qualité de l’image, il a été nommé Responsable des programmes le 22 mars 1999, puis Directeur d’antenne Télé le 1er octobre 2000. Avec la volonté permanente de mettre à l’honneur les martiniquais qui avaient réussi dans leurs domaines, il a réalisé plusieurs magazines : «Un homme, une passion» de Christian Lara le 11 janvier 1988, puis Paulo Rosine le 31 décembre 1999 et enfin «Un homme, une passion » de Ralph Thamar le 1er janvier 2012, ou encore le documentaire « Soleil noir» retraçant la vie et l’oeuvre de Victor Anicet.

Par ailleurs, Il a aussi réalisé plusieurs émissions exceptionnelles : Le tour de la Martinique des yoles rondes, La messe de minuit, les grands débats et différents clips dont « Et pour quelques Clips de plus» en 1987, « Détective » de Curtis Louisar en 1990, le film « Fruit de la passion » en juin 1989, la fiction musicale « Kassav, une épopée antillaise » en 2008, et «Embarquement immédiat » en1998. Sa dernière réalisation « Bienvenue au château » le 1er janvier 2013.

Ce Lundi 24 juin 2013, sa vie s’est arrêtée alors même qu’il œuvrait sur différents projets audiovisuels. Dans cette douloureuse épreuve, La Direction et l’ensemble du Personnel de Martinique 1ère présentent à sa famille ses sincères condoléances

La veillée se fera jeudi 27 juin à partir de 18h00 à la Joyau.

Martinique 1ère