Décès du co-pilote Nicolas Panzo : L’hommage poignant de son cousin

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Ce dimanche après-midi (13 octobre) un accident mortel s’est produit sur le Rallye Ronde Régionale du Centre à Ducos. L’équipage Alexis Dabrowski et Nicolas Panzo a fait une sortie de route et la voiture  a fini sa course contre un poteau. Dabrowski est légèrement blessé selon les secours. Malheureusement, Nicolas Panzo, 36 ans, est décédé des suites de ses blessures.

Transporté en urgence absolue au CHU de Fort-de-France après un grave accident lors du Rallye Ronde Régionale du Centre à Ducos, le co-pilote Nicolas Panzo est décédé des suites de ses blessures.

Sur les réseaux sociaux de nombreuses personnalités dont Serge Letchimy ou encore Simon Jean-Joseph hommage à ce jeune « passionné de sport automobile ».

« Tu as toujours expliqué qu’il fallait vivre chaque moment à fond, comme si c’était le dernier, distribuer autour de soi de l’amour, de la paix et de la joie … » ci-dessous, l’hommage poignant de son cousin Youri Panzo, sur Facebook :

Après ton Père qui fût un grand athlète Français. Et qui a amplement inspiré toute une génération, puis toi et pleins d’autres (dont moi-même).

C’est maintenant à toi… À toi, reconnu comme un grand dans le monde automobile à la maison et aux alentours, de nous quittés…
Tu m’as toujours encourager dans mes projets professionnels et sportifs..

Hier seulement tu me souhaitais encore un joyeux anniversaire en m’avouant une chose qui me rend fier et prouve que ce que je fais à un impact positif autour de moi (et bien plus loin) et pour la famille…

Tu as toujours expliqué qu’il fallait vivre chaque moment à fond, comme si c’était le dernier, distribuer autour de soi de l’amour, de la paix et de la joie. Et je suis persuadé que tu as respecter celà jusqu’à ton dernier souffle…

Tu as toujours été conscient que le fait que j’ai pu partir tôt et grandir loin de vous tous depuis la France métropolitaine pouvait créé un frein relationnel avec le restant de la famille. Et tu as pu voir que malgré tout cela nous sommes toujours heureux de se revoir l’instant de quelques mois sur plusieurs années. Tu as toujours su prendre des nouvelles, et à chaque retour au pays natal, te comporter comme un grand frère pour toute notre génération.

Que la vie m’en soit témoin. Toi et Tonton êtes des sources d’inspirations. Je ferais de mon mieux pour l’être envers autrui également.

Je ne ressens ni haine, ni colère, ni douleur.
Car tu m’as appris une chose après le décès de Mamie. Qu’il faut savoir rester fort et robuste pour aider ceux qui n’y arrivent pas. Et je veux être semblable voir meilleur que toi (notre côté sportif que l’on partage).

Tu es parti en vivant de ta passion. Autant dire que tu as vécu ta Vie. C’est la chose que tout être humain recherche. Toi tu l’as trouvé et vécu.
Je donnerais toujours tout avec amour, passion, patience, joie, réflexion et persévérance. Pour la mémoire des nôtres et la tienne à présent…

Je n’ai jamais pu te dire que je t’aimais en face. Mais je sais au fond de moi que tu le savais…
Mwen enmé’w Nico… ❤
Ti cousin a’w…