Déclaration de soutien de Garcin Malsa à Maître Alex Ursulet

« Déclaration de soutien de Garcin Malsa à Maître Alex Ursulet :

Je suis solidaire de Maître Alex URSULET, comme je l’ai été il y a 10 ans.
A cette époque, arrêté et placé en garde à vue, il avait été violemment pris à parti par des policiers qui jouaient à l’invectiver et à le tutoyer avec mépris pendant toute la durée de cette garde à vue. Lui faisant ostensiblement savoir par ailleurs, qu’ils étaient bien informés de ses activités d’avocat au barreau de Paris, et de ses relations avec des personnages de l’Etat.

La victime (Maître Ursulet) m’ayant donné de larges explications en présence de journalistes à Paris, j’avais donc mesuré combien de nombreuses personnes de la diversité, terme pour désigner les français non blancs, se voyaient chaque jour insultées, diminuées dans cette société française racialisée.

De retour en Martinique, j’ai fait voter à la plénière du Conseil Général, une motion de solidarité à Maître Ursulet en démontrant aux conseillers généraux que n’importe lequel d’entre nous pouvait connaître le même sort en France, pour sa couleur de peau.

Aujourd’hui l’accusation est toute autre.

La charge retenue contre Alex Ursulet relève d’abus sexuel à l’encontre d’une stagiaire. L’affaire est sensible et je ne me ferai pas juge à la place du tribunal.

Cependant je suis interpellé par :
– Le retentissement médiatique qui est donnée à cette affaire qui passe et repasse dans les journaux de grande lecture, avec seulement la version de la prétendue victime. Cela s’appelle un lynchage médiatique.

– La sanction brutale du Conseil de l’ordre des avocats de Paris qui se prononce pour la radiation du barreau. Maître Ursulet se voit condamné par ses pairs avant même d’être jugé. Le conseil de l’ordre s’est érigé en tribunal d’exception. Une telle procédure rapide et partiale peut s’apparenter à une machination à son endroit, qui depuis environ dix ans se montre l’avocat des justiciables qui mènent des combats contre l’Etat français, contre l’oligarchie financière en Martinique. Par ailleurs il n’a pas du tout été tendre avec un certain procureur du barreau de Fort de France.

Ce que je rapporte ici n’est pas loin d’être en accord avec les propos de Maître Christian Charrière Bournazel, ancien bâtonnier du barreau de Paris, qui considère que la procédure mise en place pour mettre à mort professionnellement Maître Ursulet est extrêmement extravagante et résulterait davantage d’une sorte de manipulation d’une prétendue victime, que de faits réels.

Lorsqu’on étudie le parcours de Maître Alex Ursulet au barreau de Paris, et son implication dans les affaires judiciaires de la Martinique et de la Guadeloupe, on peut supposer qu’il peut être gênant pour certains. L’ire des juges des colonies peut atteindre certains avocats du barreau de Paris pour chercher à faire trembler un afro descendant, supposé être embarrassant pour l’ordre colonial.

Là encore on peut faire allusion aux propos de Christian Charrière Bournazel qui abordant la question de la couleur de peau conclut : « je ne suis pas loin de penser qu’il y a quelque chose d’aussi abject que cela dans les poursuites qui sont avec rage, commencées contre lui. »
Autant sensible et contextuelle est cette affaire contre Alex Ursulet, autant mesuré et précautionneux l’on doit être avant toute déclaration.

Mais je refuse que par une abjecte machination, l’homme soit meurtri, piétiné, jusqu’à la destruction de sa personne.
C’est pourquoi je continue d’être solidaire d’Alex Ursulet.

Martinique, Caraïbe, Amérique, le 13 février 2020
Garcin MALSA
Maire Honoraire de la commune de Ste Anne
Ancien Vice-Président de l’association des Eco-maires de France Ancien Président du Conseil des Rivages Français d’Amérique »