Dégradation de la statue de Jésus devant carrefour : quelques explications à propos de l’acte

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Le 11 août dernier, la statue de Jésus sur le parking de Carrefour Market à Rivière-Salée a été détériorée. Le symbole religieux a été repeint en noir, revêtu en tissu madras avec les inscriptions « Local Food » sur le buste et « croire tue ». Dans un post Facebook, le collectif Tsuna Club donne quelques explications sur l’acte :

Le TSUNA CLUB est un jeune collectif composé de divers talents, issus de domaines différents, qui partagent une vision de la culture antillaise.

Leur objectif commun : faire évoluer l’image de leur héritage historique, culturel et spirituel à travers des projets et actions innovantes.
Cette mention fait référence au “FUMER TUE” présent sur les paquets de cigarettes. Elle dénonce un produit toxique bien que légal sur le marché.

Dans notre cas, le tabac serait le monopole de la grande distribution qui, lui, n’est pas autorisé par la loi mais largement toléré sur nos territoires.

Nous abordons donc le verbe “croire” comme l’illusion de la connaissance et l’aveuglement ou l’inaction qui en découle.

Que nous inspire un acte (quel qu’il soit) sur un emblème religieux ?
Est-ce la représentation de Jésus à la couleur de peau noire qui est blasphématoire ?
Comment distinguer une démarche artistique et engagée d’un acte de pur vandalisme ?
Jesus devant carrefour ? Comment peut on accepter un tel emplacement ?
Que cela veut il dire ?
Avons-nous tort de croire que ce sont aux grandes surfaces d’épargner nos petits commerces?
Que nous apporte le sacrifice de notre production locale au profit de la grande distribution ?

Le TSUNA CLUB est un jeune collectif composé de divers talents, issus de domaines différents, qui partagent une vision…

Publiée par Bah Bou sur Lundi 17 août 2020