Dengue : 1.280 cas confirmés en Martinique dont un décès, depuis le début de l’épidémie

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
dengue

« La dengue est encore là », insiste mercredi l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Martinique.
Au total 1.280 cas confirmés de dengue ont été enregistrés en Martinique, depuis le début de l’épidémie qui a commencé en juillet 2019, annonce l’ARS dans un bilan publié mercredi 12 mai.
Selon l’Agence, 4.530 personnes présentant les signes cliniques de la maladie ont consulté un médecin depuis juillet 2019.

Le 10 février 2020, un premier décès lié à l’épidémie de dengue a été annoncé par l’ARS.
Mercredi dernier, 6 mai, l’Ars avait déjà tiré la sonnette d’alarme, en soulignant que l’épidémie de dengue est « toujours présente en Martinique ». « La situation sanitaire actuelle ne doit pas être aggravée », avait-elle indiqué, en faisant un rappel des « gestes simples à adopter pour nous protéger et éviter la prolifération des moustiques» comme notamment couvrir les stockages d’eau, vérifier les gouttières, vider les réserves d’eau des plantes ou encore éviter les eaux stagnantes.

Cette mise en garde intervient alors que de nombreux Martiniquais, privés d’eau courante en raison des coupures incessantes d’eau du robinet, sont contraints face à la pénurie de constituer des réserves pour leur usage quotidien. « Cette maladie n’est pas à prendre à la légère », prévient l’ARS sur son site internet.

« Dans 2 à 4% des cas, il peut y avoir évolution vers une forme sévère (2 à 5 jours après le début des symptômes). Le patient peut alors développer des signes de gravité », précise l’Agence.

La dengue est une infection virale transmise par les moustiques. Elle provoque un syndrome de type grippal, avec des complications parfois mortelles.

La dengue se caractérise par une fièvre d’apparition brutale accompagnée d’un ou plusieurs autres symptômes (maux de tête, douleurs articulaires et/ou musculaires, sensation de grande fatigue, éruptions cutanées).