Depuis le 1er janvier, 11 vaccins obligatoires pour les enfants de moins de 2 ans

Vues : 862

Rougeole, coqueluche, tétanos, méningites : Tous les habitants de la Martinique ou des Antilles peuvent être exposés à des maladies infectieuses. La vaccination est le seul moyen de prévention efficace pour se protéger individuellement et collectivement rappelle l’ARS Martinique l’Agence Régionale de Santé. C’est pour cela que la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a confirmé que ces différents vaccins deviennent obligatoires cette année 2018.

Pour rappel, les vaccins contre la dyphtérie, le tétanos et la polio sont déjà obligatoires pour les enfants. Mais la liste s’allonge avec 8 autres vaccins contre l’haemophilius influenzae B, (c’est une bactérie présente dans les voies respiratoires supérieures (nez, gorge, oreilles) la coqueluche, l’hépatite B, la rougeole, les oreillons, la rubéole, le méningocoque C et le pneumocoque.

Il faut que tout le monde s’y mette

Le fait que cette vaccination devienne obligatoire a pour finalité de convaincre les parents qui refusent de faire vacciner leurs enfants contre ces maladies. On ne va les pousser à les vacciner dans l’urgence explique la ministre. Mais certains enfants non vaccinés peuvent mettre en danger les autres et cela peut faire réapparaitre des épidémies qui ont occasionné des morts. En Martinique, l’ARS rappelle que des centres de vaccination publique et gratuite destinés à vacciner la population à partir de l’âge de 6 ans, les adultes et les personnes âgées sont disponibles.

Que se passe t-il en cas de refus ?

En cas de refus de vaccination, les textes prévoient pour les parents récalcitrants une amende de 3 750€ et jusqu’à 6 mois de prison. Mais cette disposition théorique a très peu de chance d’être appliquée. Agnès Buzyn a dit que son objectif n’est pas de sanctionner et s’est voulue rassurant en rappelant que la plupart des enfants sont vaccinés sans aucun effet secondaire.

Photo : Pharmacie Saint Damiens


1 commentaires :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *