Des braqueurs de lycéens devant la justice

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :
gendarmerie-guadeloupe-A1

Quatre individus devraient être déferrés aujourd’hui pour « vols aggravés en réunion sous la menace d’une arme ». Ils sont les principaux suspects d’une série de braquages, notamment aux abords du lycée de Petit-Bourg en Guadeloupe.

L’enquête aura permis l’interpellation de quatre individus, mais d’éventuels complices sont toujours en cours d’identification.

Le mode opératoire est également étudié par les forces de l’ordre. Existe-t-il d’autres victimes ? La justice devrait en savoir plus dans les prochaines heures.

En attendant, les faits reprochés se sont déroulés sur le territoire de la ville de Petit-Bourg. Les gendarmes sont avisés de plusieurs vols à mains armées.

Un homme a été agressé par des malfrats qui en voulaient à ses affaires personnelles. Et qui n’ont pas hésité à le frapper à la hanche et au front.

Un lycéen blessé par arme blanche

Mais visiblement, la cible privilégiée de « la bande » reste les lycéens. Ceux du Lycée des Droits de l’Homme, situé à la Pointe-à-Bacchus.

Si les témoignages sont nombreux, les plaintes sont plus rares. Beaucoup décrivent des jeunes qui « rodent » et « braquent » les élèves.

L’une de ces agressions aurait pu mal se terminer, quand ils ont entrepris de dépouiller un lycéen, sous la menace d’armes blanches.

La jeune victime recevra plusieurs coups de couteaux, notamment au cou. Fort heureusement, son pronostic vital n’était pas engagé.

Pour tous ces faits, les malfaiteurs devraient être présentés aujourd’hui pour « vols aggravés en réunion sous la menace d’une arme ».