Des citoyens martiniquais se rendent dans des commerces pour faire retirer de la vente le drapeau aux quatre serpents

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Ce samedi 29 septembre des citoyens martiniquais se sont rendus dans des commerces du Marin et des Trois-Ilets pour que « les commerçants puissent respecter les martiniquais » ont-ils indiqué.

Ces citoyens martiniquais ne veulent plus que le drapeau aux quatre serpents soit vendu dans des commerces en Martinique. Ces dernier rappellent que c’est le président de la république, Emmanuel Macron lui-même qui a demandé le retrait de cet emblème à cause de la signification négative que ce symbole renvoie aux yeux d’une frange de la population martiniquaise.

Ils se sont donc rendus dans des commerces de l’île pour exiger le retrait de la vente le drapeau aux quatre serpents. Certains magasins ont tout de suite présenté des excuses et se sont engagés à ne plus  porter ce symbol où vendre ce produit. « Fòk yo konpran ke nou pèkay arété la , Sé koumansé nou koumansé aji ek toutan paviyon èsklavajis tala pa disparèt , nou kay kontinié goumen ba rèspé zansèt nou ek nou menm » avertissent-ils.

Mais certains contestent la méthode et revendiquent le « respect de leur histoire dans toute sa complexité » :

A tous ceux qui, generation kleenex croient qu’effacer un symbole, contribue à une réécriture de l’histoire..? De quel droit vous permettez vous de décider pour l’ensemble de la population martiniquaise. Moi je revendique et exige le respect de mon histoire dans toute sa complexité bonne ou mauvaise. Je suis fier de regarder en face mon histoire. C’est pourquoi j’estime la respecter en gardant le drapeau des quatre serpents auquel j’ajouterais une mangouste en situation de combat qui pour moi représente le peuple qui s’est dressé face à l’asservissement qu’il subissait.. C’est plus contemporain.

Cela me paraît plus conforme à ma réalité plutôt que d’être un lobotomise de l’histoire.Trop souvent on a effacé de larges pans de notre histoire. Je ne veux nullement sucomber à une dictature de la pensée unique
Car je pense que ceux qui veulent imposer une suppression du drapeau aux quatre serpents n’ont pas encore su libèrer leur esprit du passé pour écrire une nouvelle page de notre histoire nouvelle

A tous ceux qui se mettent à saccager chez les commerçants qui vendent des souvenirs avec le drapeau des quatre serpents, arrêtez, vous êtes ridicules. Soyez à la hauteur de la réalité historique de notre pays.

Le fait que cet emblème soit enlevé des institutions officielles est une victoire qui rend hommage à ceux qui ont subi la loi inique du code noir. Le président Macron s’est montré à la hauteur du président chirac dans sa reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité.

Faisons évoluer nos symboles plutôt que nier ce qui fait partie de notre histoire. On n’efface pas les cicatrices de nos mémoires. Elles sont là pour nous rappeler d’où nous venons et comment nous nous sommes construits en tant que peuple..

J’ouvre le débat sans passion mais avec lucidité et clairvoyance

Photos : Nasyon Matinik