Des jeunes martiniquais et guadeloupéens signent leur engagement au sein de la Marine nationale

Vues : 25

Incorporation dans la Marine nationale de 6 volontaires en recrutement local

Le 03 mars 2015, trois jeunes guadeloupéens et trois jeunes martiniquais ont signé leur engagement au sein de la Marine nationale avec le commandant de la base navale des forces armées aux Antilles, le capitaine de frégate Jean-Marc Cantala.

Pour Stéphane, guadeloupéen de 18 ans, l’envie d’aider son prochain et d’être utile à sa nation ont motivé son intégration. Engagé dans la spécialité « opérations et navigation », il compte découvrir les missions opérationnelles des unités embarquées basées à Fort-de-France avant de s’engager « pourquoi pas dans une carrière longue de fusilier-marin ou d’infirmier embarqué, j’hésite encore » confie-t-il.

marine-nationale-volontaires-antillais-3

Christopher cherchait lui à découvrir la vie embarquée. Après une première expérience militaire au sein du RSMA, le jeune martiniquais de 22 ans souhaitait approfondir ses connaissances techniques en mécanique et électricité en les appliquant à l’univers maritime. Il a donc choisi de signer un contrat de un an en tant que volontaire de la spécialité « sécurité et logistique ».

L’esprit d’équipage, les responsabilités, le renforcement physique ou encore le dépassement de soi sont autant de qualité qui ont incité ces 6 jeunes antillais à s’engager au sein de la Marine nationale.

marine-nationale-volontaires-antillais

Durant trois semaines, ils vont maintenant être formés à la base navale de Fort-de-France (instruction matelotage, pompier et armement petit calibre notamment) avant d’embarquer sur une des unités navigantes des forces armées aux Antilles : soit sur l’une des frégates de surveillance Ventôse ou Germinal, soit sur le bâtiment de transport léger Dumont d’Urville, soit à bord du remorqueur portuaire côtier Maïto.

Le volontariat permet aux jeunes de 17 à moins 26 ans de vivre une expérience professionnelle originale et valorisante. A l’issue de ce contrat d’une durée d’un an, le volontaire peut, s’il le souhaite, postuler pour un parcours plus long dans la Marine. Il pourra devenir, selon ses compétences et ses diplômes, matelot de la flotte (postes d’opérateur) ou officier marinier (parcours de technicien). Enrichi de cette expérience originale, il peut aussi poursuivre son parcours dans le civil.

Chaque année, la Marine recrute 3000 marins, de la 3e à BAC+5, dans plus de 50 métiers différents. Le bureau recrutement de la Marine au Fort St-Louis (tél. : 0596594817 ou 0596594861) recueille les candidatures des jeunes filles et garçons motivés et intéressés par le métier de militaire et marin.

Plus d’informations sur les métiers de la Marine : www.etremarin.fr

Crédit photo : V.Henry©Marine nationale.