Des lycéens unis contre la violence en Guadeloupe

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Des élèves de terminale de la MFR de Baie-Mahault ont organisé vendredi une manifestation contre les violences faites aux femmes. En partenariat avec l’association Anabella, ils ont présenté à leurs camarades leurs travaux de sensibilisation.

Dans le cadre de leur bac, Jayna, Yaëlle, Yacina, Kinsey et Noah ont décidé de présenter comme projet « la lutte contre les violences faites aux femmes ».

Aussi, des ateliers ont été animés par Marianne Crane, Présidente de l’association Anabella qui évolue régulièrement dans les écoles.

Ces élèves de terminale ont abordé des thèmes comme le harcèlement, notamment en milieu scolaire. Mais pas seulement.

« Il existe tellement de formes de violences qu’il est important de les sensibiliser dès le plus jeune âge » explique Marianne Crane.

Un hommage rendu aux victimes

Pour ce module, ils ont obtenu d’excellentes notes comprises entre 15,75 et 20/20. Devenant également « Ambassadeurs de la non violence ».

La restitution de tous ces travaux a donc eu lieu vendredi dernier sur le site de la Maison Familiale et Rurale de Baie-Mahault.

Jayna, Yaëlle, Yacina, Kinsey et Noah, aidés par des élèves de BTS, ont joué des sketches, chanté et dansé afin de faire passer leurs messages.

C’était l’occasion aussi de rendre hommage à plusieurs victimes de violences : « Britany 15 ans », « Mirella 15 ans », « Yohann 15 ans », Yasmine 18 ans »…

Ci-dessus : Kinsey Madellonet Yacina Zig, Jayna Bilba, Noah Obisson, Amely Vénus, Janaïs Phibel et Yaëlle Hatchy