Des martiniquais bloqués à bord du Zaandam, un bateau de croisière au large du Panama

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, France, Martinique, Monde
Mots clés : ,

Interdit d’accostage par de nombreux ports en Amérique du Sud depuis le 13 mars, le navire de croisière « Zaandam » est bloqué au large du Panama avec 1829 personnes. Parmi les passagers, 105 français dont des martiniquais. La croisière a débuté à Buenos Aires le 7 mars dernier et devait s’achever à San Antonio, au Chili.

Mais la croisière a vite viré au cauchemar. 138 personnes sont tombées malades et présentent des symptômes grippaux dans le bateau et 4 personnes sont mortes. Près de 200 personnes sont susceptibles d’être contaminées par le coronavirus covid-19.

Errant en mer depuis deux semaines, le paquebot Zaandam, a finalement été autorisé à traverser le canal de Panama, hier samedi 28 mars.

Le ministère de la santé panaméen a déclaré qu’il accordait une dérogation humanitaire compte tenu de la crise sanitaire mondiale et autorisait le passage du navire de croisière.

Depuis hier, des dizaines de passagers sans symptômes sont transférés du Zaandam au Rotterdam, un navire identique parti de San Diego. Il a été envoyé à la rescousse par la compagnie Holland America avec des vivres, du personnel et des tests Covid-19.

Selon la compagnie et les autorités panaméennes, les passagers restés à bord du Zaandam pourraient débarquer au port de Fort Lauderdale, en Floride, aux États-Unis, le 30 mars.

En ce qui concerne le second navire, le Rotterdam, aucune précision n’a été fournie par la compagnie. Vraisemblablement le bateau devrait retourner à San Diego. Nous ne savons pas si les passagers martiniquais ont pu embarquer sur ce navire. Pour l’instant, personne ne sait quand les passagers vont pouvoir débarquer.