Des militants lancent un ultimatum d’une semaine au maire de Fort de France pour qu’il enlève un autre monument

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Hier, 26 juillet, des militants ont déboulonné deux statues qui étaient érigées sur la Savane de Fort de France. D’abord celle de Joséphine de Beauharnais est tombée à coup de massue, puis ils se sont attaqués à celle de Pierre Belain d’Esnambuc. Dans une vidéo, ils lancent un autre ultimatum à Didier Laguerre, maire de Fort de France afin qu’il enlève un autre monument historique, la porte du tricentenaire qui sert d’entrée au Parc Floral.

Ces actions faisaient suite à un appel lancé sur les réseaux sociaux. Dans un communiqué le préfet de la Martinique a condamné « ces destructions »  qui sont « l’action inadmissible d’une minorité violente » selon lui.

Dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux les militants ont lancé un autre ultimatum à Didier Laguerre, maire de Fort de France. Ils lui donnent une semaine pour retirer un monument qui se trouve au Parc Aimé Césaire qui selon eux « célèbre également la venue de Pierre Belain d’Esnambuc en Martinique ».

« On est le 26 juillet, on dit à Didier Laguerre que le week-end prochain dimanche s’il ne retire pas ce monument là, on va le faire à sa place …  » déclare Alexane Ozier Lafontaine dans la vidéo ci-dessous :

⚠️⚠️⚠️Que nous réserve le #Gouvernement #Français ❓❓❓

Nous assistons depuis des mois en Martinique, à la mise en place…

Publiée par Révélations Martinique sur Dimanche 26 juillet 2020