Des sachets de haricots verts surgelés retirés de la vente en Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Retrait et rappel de sachets de haricots verts très fins surgelés de 1 kg commercialisés sous les marques Cuisine de France et d’aucy.

Plusieurs lots de sachets de haricots verts très fins surgelés fabriqués par la société Greenyard Frozen France et commercialisés en Martinique sont retirés du marché et font l’obje d’une mesure de rappel en raison de la présence potentielle d’un corps étranger végétal, le Datura. Les produits et lots concernés sont les suivants :

Le Datura est une plante herbacée qui contient naturellement de très fortes teneurs e alcaloïdes tropaniques (atropine et scopolamine). Ces alcaloïdes sont toxiques, ils ont des effet sur le système nerveux central (excitation, hallucination, désorientation), sur la vision et sur le cœu (tachycardie). Cette herbe peut contaminer certaines récoltes et être à l’origine d’intoxication aiguës.

Des affichettes sont mises en place au sein des établissements de distribution alimentaire ayant vendu les lots en cause afin d’informer les consommateurs de la dangerosité potentielle des produits en cause et de la possibilité de les retourner.

Une simple vérification visuelle permet de détecter dans le sachet de haricots la présence éventuelle de bogues de Datura qui ont la forme suivante :

Par précaution, il est demandé à toute personne qui aurait pu avoir acheté un produit concerné par la mesure de rappel et de retrait de ne pas le consommer et de le rapporter au point de vente où il a été acheté.

À ce jour, aucune consultation médicale ni aucune hospitalisation n’a été signalée en lien la consommation de ce produit.

Si vous ressentez les symptômes d’une intoxication après une ingestion de haricots surgelés appelez le 15 ou consultez rapidement votre médecin traitant. Les effets ressentis peuvent être les suivants : sécheresse de la bouche, pupilles dilatées, troubles de la vue, tachycardie, agitation, confusion, désorientation spatio-temporelle, hallucinations, paroles incohérentes.

La direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIECCTE) de Martinique a d’ores et déjà contrôlé auprès des grossistes et distributeurs susceptibles d’avoir vendu ou de détenir les lots concernés, l’effectivité des mesures prises par chaque opérateur.

Photo : Institution National de la consommation