Désormais, des médecins cubains pourront exercer en Martinique pour lutter contre les déserts médicaux

Désormais, des médecins cubains pourront exercer en Martinique afin de contribuer à lutter contre les déserts médicaux. Une décision du gouvernement qui concerne également la Guadeloupe et la Guyane. C’est ce qu’a annoncé la sénatrice martiniquaise Catherine Conconne qui a longuement travaillé sur ce dossier :

Suite à de longs échanges que j’ai pu avoir avec les services du Ministère de la Santé, le Gouvernement a accepté de revenir sur la position qu’il avait tenue à l’Assemblée Nationale et de permettre la venue de médecins cubains en Martinique afin de contribuer à lutter contre les déserts médicaux.

L’amendement adopté aujourd’hui dans le cadre du projet de loi sur l’organisation du système de santé est une grande victoire.

La compétence des médecins cubains est mondialement reconnue. Ils sont, comme nous, issus du grand espace caribéen et partagent, à bien des égards, une culture et des modes de vie communs. Il était absurde qu’ils ne puissent pas venir exercer chez nous alors que des médecins d’Europe de l’est le pouvaient avec, parfois, de grandes difficultés d’adaptation.

La Martinique figure parmi les régions de France qui ont le moins de médecins. Il n’est pas admissible de devoir attendre plus d’un an pour voir certains spécialistes, ou de ne pas trouver de médecin traitant !

Cette nouvelle mesure est donc une victoire pour la population Martiniquaise, une victoire dans notre lutte contre les déserts médicaux. C’est aussi, au-delà, un pas important vers notre géographie cordiale, si bien nommée par le poète : la foisonnante région caraïbe, dont nous devons impérativement nous rapprocher pour cheminer sur la voie de notre développement.