Deux nouveaux représentants de l’Etat à la tête de la préfecture de Guadeloupe cette semaine

Deux nouveaux représentants de l’Etat ont pris leurs fonctions cette semaine à la tête de la préfecture de Guadeloupe, Sébastien Cauwel, comme secrétaire général de la préfecture, sous-préfet de Basse-Terre et Bruno André, nouveau sous-préfet de Pointe-à-Pitre.

Le secrétaire général d’une préfecture est le premier collaborateur du préfet. Il l’assiste dans l’exercice de ses missions et assure son intérim en cas d’absence ou de vacance de celui-ci.

Sébastien Cauwel était précédemment directeur de cabinet du préfet de l’Essonne. Il remplace Virginie Klès, nommée conseillère Outre-mer auprès du Premier ministre.

Bruno André succède à Jean-Michel Jumez, nommé préfet chargé de mission de service public. Il était précédemment directeur adjoint de cabinet du préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, a été nommé sous-préfet de l’arrondissement de Pointe-à-Pitre.

Sébastien Cauwel, originaire du Maine-et-Loire est âgé de 42 ans. Avant d’intégrer le corps préfectorale en 2010, il a occupé des fonctions dans le secteur pénitentiaire.

Il a occupé successivement les postes de directeur de cabinet du préfet de la Vendée de 2010 à 2012, directeur de cabinet du préfet du Finistère de 2012 à 2014, et de secrétaire général de la préfecture de l’Aveyron, de 2016 à 2016.
Il a été directeur adjoint de la maison d’arrêt d’Osny (Val-d’Oise) en 2004, de la maison d’arrêt de Bordeaux Gradignan (Gironde) en 2005, d’adjoint au chef d’établissement du centre pénitentiaire de Borgo (Haute-Corse) en 2008 et de chef du département insertion et probation, direction interrégionale des services pénitentiaires de Bordeaux (Gironde) .

Bruno André, 57 ans, a été pendant deux ans (2012-2014) secrétaire général de la préfecture de Mayotte. Il est également passé par les préfectures de la région Rhône-Alpes (directeur de cabinet, sous-préfet d’Issoire dans le Puy-de-Dôme) et de la Haute-Garonne (sous-préfet chargé de mission).

De 1986 à 1999, il a fait carrière dans les ministères de la culture, de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports, avant d’intégrer le service juridique au rectorat de l’académie de Nantes. En 2001 et 2002, il était inspecteur de la jeunesse et des sports, chef du service promotion et développement au sein de la direction départementale de la jeunesse et des sports, puis chef du service sport régional et départemental à la direction régionale de la jeunesse et des sports des pays de la Loire et de la Loire-Atlantique. Il a également été chargé de mission auprès du SGAR (Secrétariat général pour les affaires régionales) de la région Pays-de-la-Loire de 2005 à 2007, année de son entrée dans le corps préfectoral.

Le sous-préfet de Pointe-à-Pitre est, sous l’autorité du préfet, le représentant de l’État dans cette circonscription administrative.