Deux patients vaccinés décèdent de la Covid-19 en Guyane : l’ARS recommande une 3ème dose pour les plus fragiles

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guyane
Mots clés :

En Guyane deux patients sont décédés d’une forme de la covid-19 alors qu’ils avaient reçu leurs 2 doses du vaccin Pfizer en fevrier 2021. Ces deux personnes présentaient de lourdes comorbidités et un état de très grande fragilité indique le communiqué du centre hospitalier de Cayenne (CHC).

Deux personnes sont mortes au centre hospitalier de Cayenne d’une forme grave de la COVID19 alors qu’elles avaient été totalement vaccinées contre le virus en février dernier avec  Pfizer. Ces deux patient étaient porteurs de lourdes comorbidités et un état de très grande fragilité. L’une d’entre elles présentait un trouble du système immunitaire. Leur cas fait désormais l’objet d’un signalement aux autorités sanitaires nationales.

L’ARS recommande une 3ème dose pour les plus fragiles

Selon les recommandations de la direction générale de la santé du 14 avril, l’ARS santé de Guyane rappelle que l’injection d’une troisième dose de vaccin à ARNm est désormais nécessaire pour les personnes sévèrement immunodéprimées (transplantés d’organes solides, transplantés récents de moelle osseuse, patients dialysés, patients atteints de maladies auto-immunes sous traitement immunosuppresseur fort ou anti-métabolites).

Cette troisième injection doit intervenir quatre semaines au moins après la deuxième dose, ou dès que possible pour les personnes qui auraient déjà dépassé ce délai.

Écoutez l’analyse du chef de service d’infectiologie Felix Djossou et du chef de réanimation professeur Hatem Kallel au Centre hospitalier de Cayenne concernant le décès des deux patients covid vaccinés. Live de France Guyane :