Didier Laguerre répond à Eddy Marajo

didier-laguerre-eddy-marajo

La semaine dernière, sur le plateau de Zouk TV, le journaliste Eddy Marajo a fait des déclarations surprenantes « sur le financement occulte des partis politiques » en Martinique, notamment à Fort-de-France. Le maire de Fort de France a réagi à ses propos dans un un communiqué :

Réaction du Maire de Fort-de-France aux propos tenus par M. Eddie MARAJO dans l’émission télévisée Le Kiosque sur Zouk TV

Le Maire de la Ville de Fort-de-France. Didier LAGUERRE et les élus de la majorité dénoncent fermement les propos extrêmement graves tenus par Monsieur Eddie MARAJO dans l’émission Le Kiosque du jeudi 11 avril 2019, sur la chaîne de télévision ZOUK TV.

Au cours de cet te émission Monsieur MARAJO a affirmé que « tous les services publics des transports et des cantines ont servi au financement occulte des partis politiques et des municipalités » portant ainsi des accusations graves et infondées sur la municipalité de Fort-de-Fronce et sur les autres communes.

Le Maire de Fort-de-France dément formellement l’implication de la Collectivité dans des détournements de fonds dans la collecte des paiements ou l’association à un système de financement occulte de parti politique.

Concernant le transport, le Maire rappelle que la Ville de Fort-de-France n’a plus de compétence en la matière.

Par ailleurs, toutes les sommes encaissées en espèces ou par chèque par la collectivité de Fort-de-France pour les paiements dont les frais de cantine, relèvent du cadre juridique de la « régie de recettes » et ne sont donc pas contrôlées au final par la Mairie mais par l’Agent Comptable du Trésor Public.

L’encaissement est effectué par des régisseurs, agents municipaux, pour le compte de l’Agent Comptable du Trésor Public. Ces régisseurs sont ainsi responsables sur leurs deniers propres et leur responsabilité pénale, pécuniaire et personnelle peut être engagée (décret n°66-850 du 15 novembre 1966, décret n°2004-737 du 21 juillet 2004) en cas de manquements constatés.

Sur la base de fausses accusations, Monsieur MARAJO porte atteinte à l’honneur et à l’intégrité des agents de la fonction publique territoriale, en particulier des agents de cantine de Fort-de-Franc. mais également aux élus municipaux.

Suite à un constal d’huissier établi dans l’immédiat, le Maire, après consultation de ses conseils Juridiques, se réserve le droit de porter plainte pour dénonciation calomnieuse et diffamatoire.

Un droit de réponse a également été exigé à Ici chaîne télévisée ZOUK TV.