Difé Kako : La compagnie de danse débarque en Martinique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Agenda, Guadeloupe, Martinique
Mots clés :

Lundi 18 février la compagnie Difé Kako débarque en Martinique pour plusieurs représentation de Cercle égal demi cercle au carré.

La compagnie
Depuis 1995, la compagnie de danse Difé Kako s’inspire des cultures africaines et antillaises.
Chantal Loïal s’attache à créer un langage chorégraphique basé sur un métissage des danses africaines et antillaises ainsi que sur les répertoires musicaux traditionnels et contemporains.
La compagnie Difé Kako se compose de danseuses possédant une formation de danse pluridisciplinaire (classique, moderne, jazz, danses traditionnelles de l’Afrique de l’Ouest, de l’Afrique Centrale, du Mahgreb, de la Guadeloupe, de la Martinique) et de musiciens maîtrisant différentes percussions et instruments (djembé, dum-dum, les tambours ka, maracas, cha-cha, accordéon, basse, balafon, ti-bwa, steel pan). La Compagnie, toujours à la recherche d’innovation et dans un souci de diversification artistique, développe plusieurs concepts pédagogiques et chorégraphiques pour amener le public à la découverte de cette danse métissée.

Cercle égal demi Cercle au Carré, Cie Difé Kako – Création 2019 : En Martinique les 20 et 21 février :Tropiques Atrium – Fort-de-France

Représentation scolaire le 21 février à 9h30
Représentation tout public le 21 février à 20h
Conférence dansée le 20 février à 19h
Avec : la Faculté des Lettres et Sciences Humaines de l’Université des Antilles
Invités : Sections Haute Taille et bèlè de Tanbou Bo Kannal, groupe Haute Taille du François Perriolat, David Kathile, Association Entre Nou – Fabienne Marajo, Apollinaire Anakesa Kululuka

Topo sur quelques membres de la compagnie

Nita Alphonso, commandeuse de quadrille, proche des 70 ans, danseuse du spectacle (intergénérationnel) qui a commandé aux côtés de Négoce, transmet cela dans l’hexagone, etc.
Elise Kali, guadeloupéenne aussi, a également appris l’accordéon traditionnel avec Négoce.

Gaelle Amour : métisse guadeloupéenne, a participé à la créa musicale, …

Yann Villageois : guyanais, tambouyen traditionnel de la Guyane, a suivi la compagnie en France et a apporté toutes ses connaissances au projet

Igo Drané : conteur, musicien, danseur, (tout), martiniquais, manie excellemment les mots et les notes.

Mario Pounde : Camerounais, rencontre entre danses antillaises et influences afro avec apport musical et dansé du Cameroun… (le bol du Cameroun, …)

Régis : gabonnais, apports variés de chacun avec ses propres approches dans le spectacle

Delphine Bachacou : assistante chorégraphique, approche très riche sur la recherche menée en amont et en parallèle de la création, aux cotés de la compagnie depuis de longues années, réel point fort dans la réflexionet la transmission des connaissances collectées sur les différents territoires.