Disparition Francette Pierre-Emile : Le procureur fait taire les rumeurs

Vues : 152

[Mise à jour le 12 décembre]

Présenté ce jeudi soir à un juge d’instruction, le suspect dans ce que l’on peut appeler aujourd’hui « l’Affaire Pierre-Emile »  dont l’identité a été révélée hier par le Procureur de la République lui-même, a été mis en examen pour meurtre, enlèvement et séquestration.

Ce dernier se serait, selon toute vraisemblance, vengé d’une femme qui aurait voulu protéger sa fille en lui évitant une relation avec un homme qu’elle aurait jugé violent et possessif.

Philippe Ponsar, qui est donc « l’ex beau-fils » de la victime, nie toujours son implication dans cette affaire. Il a passé sa première nuit au centre pénitentiaire de Ducos.

L’enseignante, portée disparue depuis le  2 décembre, demeure par conséquent introuvable. L’espoir de la retrouver saine et sauve se fait de plus en plus mince.

[Article Publié le 11 décembre]

Francette-Pierre-Emile-2

Suite aux nombreuses rumeurs circulant sur les réseaux sociaux indiquant que le corps de l’enseignante, Francette Pierre-Emile, aurait été retrouvé au Vauclin, le procureur Eric Corbeau a donné une conférence de presse ce jeudi après-midi au Palais de justice de Fort-de-France dans le but de faire taire ces dernières.

Le procureur a donc apporté de nouvelles informations concernant l’enquête pour « enlèvement et séquestration » de Madame Pierre-Emile.

L’homme placé en garde à vue depuis hier dans le cadre de l’enquête nie toute implication dans la disparition de l’enseignante. L’individu, un dénommé Philippe Ponsar, âgé 46 ans et résidant au quartier Didier, demeure le principal suspect dans cette affaire. Ce dernier est bien connu dans le milieu foyalais.

Sa garde a vue a été prolongée et il sera entendu durant la nuit par un juge d’instruction, c’est le juge des libertés et de la détention qui décidera de son sort. Il sera très probablement incarcéré pour meurtre.

Selon le procureur de la République, la police disposerait de nombreux éléments pouvant confondre le suspect.

La voiture de Francette Pierre-Emile a été retrouvée au Patio de Cluny; et même si celle-ci a été soigneusement nettoyée avant d’être déposée sur le parking, la police scientifique y a retrouvé des traces de sang de Madame Pierre-Emile sur le siège conducteur et dans le coffre.

D’autres traces de son sang ont également été retrouvées au domicile ainsi que sur les chaussures de Philippe Ponsar. Des traces ADN du suspect ont aussi été retrouvées dans la voiture de l’enseignante.

Philippe Ponsar n’est autre que l’ex petit ami de l’une des filles de la disparue. Il y a quelques jours, ce dernier s’était prêté aux prélèvements d’Adn des proches de la famille.

L’enseignante demeure toujours introuvable faute d’aveux du suspect. L’enquête se poursuit pour tenter de retrouver Francette Pierre-Emile portée disparue depuis le 02 décembre.