Dix mois de prison pour avoir jeté de l’ammoniaque au visage de son ex-concubine

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Guyane
Mots clés :

Ce mardi 3 septembre commence à Matignon, le Grenelle des violences conjugales, qui se terminera le 25 novembre, date de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes. En attendant, les faits divers relatant la violence faite aux femmes continuent. La police de Guyane rapporte le dernier en date ci-dessous :

Dans la nuit de mardi à mercredi la semaine dernière, une mère et sa fille de 16 ans sont venues déposer plainte au commissariat pour des violences qu’elles venaient de subir de la part de l’ex-concubin de la mère.

Cette dernière présentait une blessure au niveau du tendon d’Achille provoquée par un coup de sabre donné par son ex-concubin qui avait également bousculé sa fille. Elles ont été prises en charge par les Sapeurs Pompiers et transportées au CHAR pour des soins. Un certificat médical faisant état de 5 et 3 jours d’ITT leur était remis.

De retour à leur domicile, l’ex-concubin qui les attendaient, ivre, proférait des menaces de mort à leur encontre et jetait de l’ammoniaque au visage de la mère lui occasionnant des brûlures légères. Il était interpellé à 04h20 et placé immédiatement en garde à vue. Au terme de l’enquête, il était déféré.

Suite à sa comparution immédiate le 30 août 2019, il a été condamné à 10 mois d’emprisonnement.