« Djok » réveille Pointe-à-Pitre !

Rédigé par : Alain THETIS, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Dimanche 24 novembre 2019. Il est 5 heures du mat’, un agent de la ville nous réveille avec son souffleur assourdissant. Pourquoi cette agression de si beau matin ?

En effet, dans quelques heures, l’association Djok, sous l’impulsion de son emblématique Romuald Sérèmes (une institution de la danse guadeloupéenne) organisent la 1ère édition de « Ba ko aw bann ».

L’idée est simple. Inviter en une journée, tous les acteurs culturels autour du marché de la Darse, pour présenter leurs arts. Danseurs, grafeurs, plasticiens, musiciens, défilé de mode, mas. Plus on de fous…

Les festivités ont débuté comme prévu dès 10 heures, la maîtresse de cérémonie, Kareen Fleming (notre Daniel Séguéla de la com’) s’est laissé désiré, pour présenter le show, qui cependant, a connu un dièse grâce à sa prestation.

Djok, c’est surtout une association qui compte une centaine d’adhérents, qui ont tous pour passion la danse traditionnelle, le hip-hop, ou encore la dance-hall. Le phénomène Ka-kwé connait de plus en plus adeptes. « Croire en ce qu’on fait ! » est leur devise.

Un méga spectacle de Ka-Kwé verra peut-être le jour sur la Place de la Victoire, à condition que l’association Djok et ses bénévoles reçoivent un soutien logistique de la ville, autres que des barrières de sécurité et la mise à disposition de site.

Les bonnes choses ont toujours une fin, la teuf fédératrice de talents urbains, se terminera avec le Bill Gates de la musique techno-ka innovante, un des créateurs du groupe Akiyo et Guêpe Masson’ entre autre… le Ray-H Band.

Texte et vidéo Alain Thetis