Dominique Panol a été libéré sous contrôle judiciaire

Vues : 14

[Mise à jour le 15 mai 2013]

La partie civile réagit après le remise en liberté et indique par le biais de son avocat vouloir « ne pas en rester là ». Voici l’intégralité du communiqué de l’avocat Gérald Coralie.

Le prévenu Dominique PANOL a été remis en liberté le 14 mai 2013. La partie civile ne compte pas en rester là. La famille, la mère de Terrence, la grand-mère, le frère, la soeur, les tantes, les cousins, les amis de la famille, n’acceptent pas que le meurtrier présumé de Terence soit en liberté.

Comment un homme de 58 ans, qui a abattu son fils de 18 ans, par arme à feu peut-il être libéré aujourd’hui en Guadeloupe, même sous contrôle judiciaire ?

La famille et les amis ne le comprennent pas et la Guadeloupe ne devrait pas l’accepter. Quand la décision est tombée, nombreux sont les guadeloupéens qui ont été outrés et scandalisés des cris de joie et des poings levés des supporters du meurtrier présumé devant le Tribunal. Si aujourd’hui, on accepte cette remise en liberté alors que les meurtres se multiplient dans nos quartiers, qu’allons-nous accepter demain ? La famille de Terrence ne l’accepte pas et reçoit énormément de messages de soutiens venant de toute la Guadeloupe et d’ailleurs.Nous vous informerons au fur et à mesure des démarches et actions futures.

Rappelons que le procureur Guy Etienne a décidé de faire appel de cette décision du juge des libertés et de la détention.

[Publié le 14 mai 2013]

Dominique Panol est sorti libre du tribunal de Pointe-à-Pitre ce mardi 14 mai en début de soirée. Dominique Panol est mis en examen pour meurtre et avait été incarcéré provisoirement, dimanche soir, au centre pénitentiaire de Baie-Mahault.

Le chanteur est accusé d’avoir abattu son fils de 18 ans , Terence Panol, vendredi dernier au domicile familial au Gosier. Le chanteur indique avoir agi en état de légitime défense.

Ses avocats avaient demandé un report d’audience à ce mardi devant le juge des libertés. L’artiste a finalement été libéré sous contrôle judiciaire.

Ses trois avocats ont plaidé la légitime défense. Une thèse qui semble avoir été entendue par le juge qui a placé l’artiste en liberté sous contrôle judiciaire. Le procès aura lieu à une date qui n’est pas encore connue.

Se situant entre liberté et détention provisoire, la mesure de contrôle judiciaire est contraignante et restrictive de libertés. Dominique Panol est assigné à résidence. Il séjournera dans la commune du Moule. Le chanteur devra rester chez lui avec interdiction de sortir sauf pour raisons médicales.