Donald Trump et son mensonge sur le couple Obama

Le Président Donald Trump tente par tous les moyens de justifier la construction d’un mur entre son pays et le Mexique. Sa stratégie est de freiner durablement l’immigration clandestine. Et, régulièrement sur les réseaux sociaux, le locataire de la Maison Blanche se plaint de la résistance des élus démocrates sur ce projet. Récemment, Donald Trump n’a pas hésité à comparer la clôture qui borde la somptueuse maison de l’ancien Président Barack Obama, comme modèle au mur frontalier qu’il veut construire entre le Mexique et son pays.

Le candidat Donald Trump en octobre 2016 lors d’un meeting à Delaware dans l’Ohio

En ce début d’année 2019, le dernier Président des Etats-Unis, aura une nouvelle fois interpellé l’opinion publique américaine sur une promesse électorale qui le tient à cœur. Même si une grande partie de son électorat est persuadée qu’il est capable de mener à terme cette réalisation, reste que depuis l’annonce de la construction, le financement se fait attendre. Les Démocrates font bloc contre cette barrière et, Donald Trump se tourne vers les contribuables. Le Congrès américain est vent debout, contre ce mur.

Pour justifier cette construction qui coûterait au total 20 milliards de dollars (selon les médias Outre-Atlantique) , Donal Trump n’a pas hésité à interroger les Obama via Tweeter, la veille du jour de l’An. Selon lui, ce mur qui renforcerait ceux déjà existant ressemble au à l’enceinte de 3 mètres qui borde le domicile de Michelle et de Barack Obama à Washington.

« Le Président et Mme Obama ont construit (ont un mur) de 10 pieds autour de leur demeure du DC », a tweeté dimanche le Président Trump. «Je suis d’accord, absolument nécessaire pour leur sécurité. Les États-Unis ont besoin de la même chose, une version légèrement plus grande. »

Le tweet du Président Donald Trump

Deux informations qui s’avèrent fausses, comme le confirme le journal du Washington Post, qui rapidement a enquêté auprès des voisins des Obama. D’après les photos prises par le quotidien, la clôture de l’ancien Président ne dépasse pas les 10 pieds (3 mètres), ce qui permet de l’observer depuis la route et qui ne cache pas la famille Obama de leurs voisins proches.

Maison de Michelle et Barack Obama

Ce projet de mur frontalier fait l’objet de plusieurs plaintes parmi dont celles des organisations de Défenses de la Nature mais aussi du Procureur de Californie. Seulement, Donald Trump n’abandonne pas son idée, insistant pour que le Mexique finance 3000 kilomètres de frontière. Pour l’heure le pays du nouveau Président élu Andrés Manuel López Obrador refuse catégoriquement.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news actus Dothy Montage imageHuffingtonPost/Capital