Drame à Carrefour Dillon : un complice s’est rendu

Vues : 1838

Un grand pas a été fait dans le dossier de la mort de Georges Bodol, l’homme mort ligoté dans une voiture en feu sur le parking de Carrefour Dillon. Au lendemain de cette macabre découverte, un homme s’est présenté au commissariat du Lamentin, il se serait présenté comme un complice des faits.

Hier un individu s’est présenté au commissariat de police du Lamentin, il aurait indiqué aux forces de l’ordre avoir aidé à ligoter Georges Bodol, ce maçon de 55 ans décédé sur le parking de Carrefour Dillon mardi dernier (5 janvier). Cet homme se présenterait comme un complice dans la phase d’enlèvement. Il aurait déclaré se trouver dans le véhicule pendant un certain temps. La victime était toujours en vie. Il affirmerait avoir quitté le véhicule avant qu’il ne prenne feu. Il semblerait qu’une dette d’argent serait à l’origine de cette terrible affaire.

Le pick-up était celui de la victime, et l’incendie selon les premiers éléments de l’enquête serait accidentel. Il y a de forte chance que l’homme recherché ait été contraint de se garer sur le parking du Centre commercial. Le conducteur du véhicule et auteur principal des faits court toujours. Aucune information sur son identité n’a été divulguée par la police judiciaire. Mais les auditions et l’exploitation de la vidéo surveillance du parking de Carrefour Dillon devrait faire avancer les choses à grands pas. Il en va de même pour l’interrogatoire du complice qui s’est rendu hier. L’autopsie de Georges Bodol devrait également révéler les causes de la mort du quinquagénaire.

Ces nouveaux éléments soulèvent de nouvelles questions. Quelle était la véritable destination du conducteur du 4X4 ? Quels étaient ses véritables intentions envers la victime ? La famille de la victime est sous le choc et espère obtenir également des explications sur cette triste histoire afin de comprendre tout ce qui s’est passé.

A.G