Du Très Haut Débit en Martinique : Les premiers raccordements d’ici fin 2015

Vues : 23

tres-haut-debit-martinique

Le Président du Conseil régional de Martinique, Serge Letchimy, se félicite de la décision d’accord préalable de principe de l’Etat au financement du projet régional de déploiement du Très Haut Débit.

Le Premier Ministre, Manuel Valls, a donné son accord de principe, le 1er août 2014, au financement du déploiement de l’Internet à très haut débit pour le projet de réseau d’initiative publique (RIP), porté par les collectivités locales de Martinique et présenté par la Région Martinique

Les fonds s’élèvent à 26,38 Millions d’euros pour la première phase du projet qui se déroulera entre 2014 et 2018, avec une tranche conditionnelle supplémentaire de 3,58 Millions d’euros. L’Europe, les Communes de Martinique et la Région assureront le reste du financement de cette première phase qui s’élève à près de 120 M€.

Les premiers raccordements devraient voir le jour fin 2015.
Les déploiements de fibre optique sont priorisés sur le territoire afin de garantir l’efficacité de l’action publique et 80 000 lignes de desserte en fibre optique des Martiniquais seront déployées d’ici 2019. Des solutions d’amélioration d’ADSL et de satellite sur les territoires en situation de fracture numérique seront déployés de manière à répondre rapidement pour plus de 15 000 lignes en situation d’urgence qui seront ensuite couvertes en fibre optique dans la deuxième phase du projet.

Un taux de couverture de 99,2% qui facilitera la mutation vers le haut débit.
En priorité, plus 100 sites stratégiques seront raccordés en fibre optique dans les deux ans. Tous les lycées, collèges, établissements de santé et zones d’activités économiques seront équipés par la fibre optique de manière prioritaire.
A horizon 2018-2019, près de 9 martiniquais sur 10 disposeront d’un accès supérieur à 8 Mbit/s et près de 6 martiniquais sur 10 bénéficieront d’une desserte en fibre optique.

C’est une nouvelle étape franchie dans le cadre des actions menées afin de faire la Martinique basculer vers les réseaux de nouvelle génération.

Photo d’illustration : google images